Un petit tour dans l’Univers du papa d’un célèbre reporter

Musee_herge.svgEtant en Belgique, nous avons décidé de profiter d’un dimanche de fête nationale (belge) pour découvrir un Musée (oui, oui, vous avez bien lu) d’un univers que nous apprécions : celui du reporter le plus célèbre de la planète, j’ai nommé Tintin ! Le musée Hergé situé à Louvain la Neuve (quelques kilomètres à peine de Walibi que nous avons visité la veille) est dédié à l’oeuvre du créateur de ce personnage de BD devenu universel !

Arrivés aux alentours de midi à Louvain la Neuve, célèbre ville universitaire belge, nous rejoignons une adresse que les tintinophiles connaissent bien : le 26, rue du Labrador. L’emplacement et le nom ont été attribués pour la création du musée il y a 4 ans puisque cette adresse est celle de Tintin lui même ! Le quartier semble effectivement neuf une fois passé un parking (payant) et arrivés dans le secteur du musée qui se situe non loin d’un des immeubles de l’université.

28596_original

Après avoir déboursé 9 euros 50 chacun (ce qui n’est pas très cher) direction… le vestiaire ! En effet, les sacs et surtout appareils photos et caméras sont interdit au sein du bâtiment. Cette précaution avait valu à la direction du musée la colère d’une bonne partie de la presse européenne invitée lors de l’inauguration et qui s’était vu refusée le droit de filmer ailleurs que dans le hall d’entrée. Après nous être « libérés le dos » nous prenons les audio-guides fournis gratuitement (des iPod avec une application dédiée) puis rejoignons le sommet du bâtiment où démarre la visite. Dans de nombreuses salles nous avons pu découvrir l’oeuvre d’Hergé (autre que les aventures de Tintin) puis les personnages des aventures du reporter ainsi que l’univers de travail de George Remi et de ses collaborateurs.

IMG_1269En un peu plus de 2 heures (sans trop nous attarder) nous avons pu découvrir cet univers à travers de nombreux documents et pièces offerts par un collectionneur à la veuve du dessinateur. De nombreuses vidéos accompagnent la visite pour une immersion encore plus complète. Une fois terminé et reposé nos audio guides, nous avons pu aller nous restaurer au « Petit Vingtième », un café restaurant installé au rez-de-chaussée du musée. Des plats de brasserie traditionnelle y sont proposé pour un tarif correct. Nous avons juste eu la « malchance » de tomber à quelques jours d’un changement de carte, et de ne pouvoir déguster certains plats affichés au menu. Une boutique où de nombreux objets autour de l’univers de Tintin sont proposés aux visiteurs.

En conclusion ce fût une belle demie journée à la découverte d’un monde que je ne connaissais que trop peu. Les musées ne sont pas forcément ma tasse de thé, mais dans de telles conditions et pour découvrir un univers aussi ludique, une petite exception ne fait pas de mal bien au contraire. A redécouvrir peut-être lors d’une prochaine visite en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *