un avenir deja tout trace pour le futuroscope

2020, lancement de la première montagne russe du parc. Après Objectif Mars, la destination poitevine compte encore mettre les bouchées doubles, voire plus pour continuer à rester une destination majeure du loisirs en France. Un plan de 300 millions d’euros sur 10 ans a été annoncé il y a quelques semaines.

Beaucoup d’argent, mais pour quoi faire ? Eh bien pour dynamiser la destination et en faire devenir un véritable resort pour les visiteurs pour rester plusieurs jours. 

Le parc bénéficiera évidemment d’une partie de ces fonds avec le développement annoncé de 3 nouvelles attractions en 2022, 2024 et 2026 pour un prix moyen de 20 millions d’euros chacune. 

Le chantier de la première a d’ailleurs largement débuté près d’Objectif Mars. Chasseur de tornade. Un théâtre immersif qui accueillera 120 personnes sur une plateforme dynamique pour les plonger en plein cœur d’une production cinématographique avec de nombreux effets. 

Suivra ensuite en 2024, Mission Bermudes, un parcours aquatique indoor et outdoor qui sera situé à la place de l’actuel jardin des énergies.  De quoi diversifier encore l’offre d’attraction du parc avec encore une fois une expérience à très fort débit. L’idée est de désengorger les files d’attentes des attractions majeures qui peuvent parfois être un peu longue.

La dernière n’est pas encore officiellement annoncée mais pourrait être une nouvelle montagne russe. A confirmer. 

Au-delà du parc, la destination se développe. Après Zero Gravity, le simulateur de vol en soufflerie installé sur le parking actuel du parc qui lui aussi d’ailleurs sera complètement revu, un parc aquatique doit voir le jour en 2024. L’Aquascope proposera de nombreuses activités aquatiques et à sensations, dans une atmosphère inédite. Il est annoncé comme devant être fidèle à l’identité technologique et immersive du Futuroscope. Il représente un investissement d’un peu plus de 100 millions d’euros.

Enfin le parc va d’attaquer à un vrai problème auquel il est actuellement confronté : l’hébergement. Il existe certes de nombreux hôtels autour du parc mais l’offre est un peu vieillissante et a du mal à se renouveler. La compagnie des Alpes va donc ouvrir deux hôtels haut de gamme. Le premier Station Cosmos ouvrira au printemps 2022. Ses 76 chambres sur le thème de l’espace proposeront une expérience avec également en son sein le premier restaurant à looping de France. L’année suivante, un autre site insolite et écologique de 120 lodges familiaux avec terrasse s’articulera autour d’une « plaza » ouverte sur l’extérieur, végétalisée et festive.

Malgré la crise, le Futuroscope montre donc sa volonté de continuer à investir pour rester une destination française et européenne incontournable. Une vision qui nous semble importante pour le bonheur des amateurs de parcs et continuer à faire jouer la concurrence envers de grandes destinations plus frileuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *