Un coaster qui vous retourne ! Lost Gravity 9 juillet 2016

C’est à l’occasion d’un meeting organisé par l’European Coaster Club que je suis retourné à Walibi Holland pour découvrir ce nouveau joujou signé Mack Rides. Une belle surprise.

13866870_10154326402105750_676503847_n8h30. J’arrive sur le parking du Walibi Village, la partie hébergement du parc hollandais pour un petit déjeuner réservé aux fans de montagnes russes qui avaient réservé cette journée. Une heure plus tard, nous accédions au parc avant son ouverture pour pouvoir rider le nouveau Megacoaster Lost Gravity.

Une demie heure d’ERT où nous avons pu tester l’attraction à toutes les places. Les plus téméraires que nous sommes avons ridé le coaster 10 fois pendant ce laps de temps ! Et les sensations sont parfois différentes d’une place à l’autre. Personnellement je recommande l’extérieur gauche (de préférence à l’avant, l’arrière vibre plus).

13672353_10154326402250750_876031970_nOn peut diviser l’attraction en deux parties… Une première où les airtimes sont de la partie. De belles sensations d’apesanteur avant une deuxième mi-temps où ce sont les inversion qui sont mises à l’honneur avant de nouveaux airtimes pour finir le parcours. De belles sensations d’éjection aussi bien verticales que latérale se cumulent sur la minute de parcours après le lift. Dommage qu’elles ne soient pas plus mélangées pour varier les sensations sur un même ride.

13664679_10154326402560750_1374055534_nLa thématisation de la file d’attente a été joliment réalisée pour nous donner l’impression d’un monde devenu sans dessus/dessous. Je regrette tout de même un peu la différence faite entre l’accès Fast Lane (payant) où l’on  passe dans un superbe bus et le reste. Mais ce n’est qu’un point de détail.

Une bonne nouveauté pour le parc hollandais qui n’avait pas connu d’investissement majeur depuis l’arrivée de Goliath en 2002 et la réhabilitation il y a quelques années déjà de Speed Of Sound et Xpress Plateform 13.

Pour le reste de mes avis sur le parc vous pouvez retrouver le trip report de ma visite l’an dernier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *