La cohésion, ça a du bon – Koezio Cergy

IMG_0575_herbe.jpgJe profite de cette période où peu de parcs d’attractions sont ouverts pour vous parler d’une expérience que nous avons testé avec les copains de Parcs Passion il y a quelques temps déjà.

Keozio est un parc de loisirs indoor créé dans le Nord (pardon, on dit les Hauts de France maintenant) et qui continue de se développer. Il y en a déjà 2 en région parisienne, le premier à Sénart dans l’Essonne et le plus récent à Cergy (celui où nous avons été invités) et un dernier à Bruxelles.

Le concept est plutôt prometteur car il nous propose d’incarner des agents secrets. L’aventure commence d’ailleurs par un petit briefing pour nous rappeler ce qui est possible de faire ou non et comment va se dérouler notre mission. Après cela nous rentrons directement dans le vif du sujet avec la phase d’équipement. Pensez donc  à prendre des chaussures et/ou vêtement faciles à retirer. Aucun objet volant n’est autorisé au sein du parcours pour des raisons de sécurité.

RIMG1575.JPGLa première étape se déroule dans un labyrinthe où il faut retrouver des symboles qui nous ont été attribués pour y associer des lettres et former un mot. Ce code nous permet d’accéder à la seconde partie un peu plus physique avec des capteurs à retrouver et sur lesquels chaque membre de l’équipe doit passer un badge qu’il a au poignet. Il faudra pour cela passer au travers d’obstacles,  plateformes ou autre piscines à boules. Toute cette première phase (incluant également le vestiaire) est chronométrée. Il faudra gérer au mieux le temps pour activer un maximum de capteurs sans dépasser sous peine de pénalités.

RIMG1588.JPGAprès avoir commencé à tester vos capacités physiques, c’est votre mental qui va être mise à l’épreuve sur une tablette géante pour  vérifier votre communication, logique, rapidité, mémoire et culture.

Vient ensuite la pipeline.  Une grande tour de plusieurs niveaux à remonter en analysant l’environnement pour pouvoir récupérer un nouveau code qui débloquera la dernière étape. L’ascension pourra être handicapée par la chute de nombreuses boules en plastique qui tenteront de vous perturber dans votre analyse.

RIMG1606.JPGArrive enfin la partie la plus intéressante de l’expérience : l’accrobranche. Des parcours plus ou moins compliqués à franchir (de préférence ensemble pour récupérer un maximum de points de cohésion, c’est le principe) où en période de forte affluence il peut y avoir parfois embouteillage. Chaque passage sur une plateforme intermédiaire vous permettra de débloquer des symboles à restituer dans l’ordre à l’arrivée. A noter que pour les moins téméraires, il y a la possibilité de ne pas franchir ces épreuves au risque de perdre de précieux points. Le point positif, c’est le système de sécurité (créé par les équipes de Koezio) qui reste accroché en continu et qu’il faut simplement diriger grâce à des aiguillages pour choisir votre chemin. C’est ce qui vous prendra certainement le plus de temps sur la totalité de l’expérience.

Après une bonne glissade dans un toboggan géant nous arrivons à la dernière étape. Chaque « district » que nous avons franchi nous permet de débloquer des indices pour répondre à une dernière et ultime énigme. Il y a aussi la possibilité d’acheter des indices supplémentaires en échange de points.

2013-03-01 21.47.58.jpgFranchir l’intégralité des zones nous a pris environ 2h30, ce qui fait de Koezio un moment sympathique à passer entre amis pour un anniversaire ou une occasion spéciale type enterrement de vie garçon/jeune fille. Le côté équipe permet également d’être accessible aux entreprises pour des sessions de team building. L’expérience mêle à la fois un côté fun, physique et (un peu) intellectuel qui en font une activité vraiment complète.

Il y a la possibilité de transporter un appareil photo fourni par Koezio pour prendre des clichés souvenirs moyennant un supplément. En revanche les objets personnels ne pourront pas être emmenés sur le parcours.

Pour en découvrir un peu plus, vous pouvez également regarder notre reportage « en immersion »

Une réflexion au sujet de « La cohésion, ça a du bon – Koezio Cergy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *