AMBIANCE BIZARRE POUR NOTRE DERNIERE CHEZ MICKEY

Je vous l’ai dit il y a quelques jours, mon pass annuel Disney est arrivé cette année à expiration sans que je ne le renouvelle. Mais avant cette date fatidique, nous avons visité une dernière fois le parc. Retour d’expérience.

Alors oui le contexte est forcément particulier, nous sommes le lundi 9 mars, le covid commence à toucher certaines régions de France et le confinement sera annoncé quelques jours plus tard à peine.

La journée commence tôt aux Walt Disney Studios car notre priorité lors de cette journée était de découvrir la “nouvelle version” de la Tour de la Terreur. Et c’est là que l’étrange s’est invité dans notre visite. Assez peu de monde dans la file d’attente mais un chiffre anormalement élevé. Nous avons effectivement attendu assez longtemps car une seule des 3 colonnes de l’attraction était en fonctionnement ce matin-là.

On avance sans se poser plus de question et prenons la direction du show de la Reine des Neiges juste à côté. Et c’est ici que l’information tombe sur Internet : un employé de la maintenance a été testé positif au Covid. On parle d’une époque où les masques n’étaient pas la norme et où les protocoles sanitaires n’étaient pas encore aussi stricts.

Au fur des minutes et des heures, les gens commençaient à se regarder un peu de travers. C’est la première fois que je vivais une sensation aussi bizarre dans un parc Disney.

Heureusement le reste de la journée s’est un peu mieux passé. Un déjeuner de la mi-journée aux Inventions nous a permis d’avoir un peu de légèreté et de passer une très belle après-midi dans le Disneyland Park même si la tension au sein des équipes semblait commencer à se ressentir.

Evidemment tout ceci n’existe plus à l’heure actuelle. Depuis le premier confinement un protocole très strict a été mis en place sur le parc. Preuve, s’il en fallait encore une, que le coronavirus inquiètait les gens et qu’il faut prendre soin de nous face à cette vacherie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *