Walibi Belgium nous fait peur pour Halloween cette année !

Comme chaque année pour terminer la saison, j’aime faire un tour des animations d’Halloween. Petit retour sur celles proposées par Walibi Belgium cette année 2017.

Enjoy the day / Fear the night ! C’était la promesse du parc belge pour cette dernière saison. Comme chaque année une bonne partie est redécoré pour l’occasion avec pas mal de décors. J’ai l’impression qu’il y avait moins de choses que les années précédentes même si l’on peut retrouver (surtout en fin de journée) de nombreux acteurs grimés en monstres dans les allées du parc.

Bloc H

Pari audacieux pour 2017 le renouvellement d’une des maisons hantée emblématique de ces dernières années, Asylum. Cette fois ci nous voilà entrainés dans un labyrinthe de cage d’une prison où de nombreux criminels se sont échappés. C’est parfois nous qui finissons d’ailleurs derrière les barreaux séparés du reste de notre groupe. L’immersion est un peu moins bonne à mon goût que son prédécesseur. Le point positif de cette maze c’est qu’elle joue beaucoup sur notre cerveaux. Le dédalle de cage est extrêmement long et parait presque interminable au point de se demandé si on ne s’y est pas perdu. Si c’était l’effet recherché alors bravo !

En raison des travaux de la future attraction du parc, une partie du chemin allant de la zone far-west au fond du parc était fermée. La bonne idée a été d’installée ici une zone contaminée de monstres doublée d’une zone de chaos. Cela en faisait presque oublier le chantier juste à côté. Le parcours gratuit avec acteurs (Quarantine) situé juste à côté en revanche était un peu simpliste. Mais des rumeurs parlent d’un développement plus important l’année prochaine (mais avec un accès payant).

Quelques modifications également sur d’autres parcours. Le sens de circulation de Mine Blast a par exemple été inversé. Dommage, cela prive cette maze de son final dans le saloon du parc. Il faut dire que pour sa mise en place, l’accès à la calamity mine était devenu plus compliqué.

J’ai également trouvé que la villa 13 un peu été (sans mauvais jeu de mot) laissée à labandon cette année. Beaucoup moins d’acteur et surtout moins de personnel pour la gestion de l’accès. Nous nous sommes retrouvés seuls devant la maison sans que l’on nous dise quand et où aller. Je connais quelqu’un qui (ne connaissant pas le parcours) a dans la meme journee que moi fait le chemin à l’envers. À revoir donc en terme d’opération de gestion de flux.

En revanche les journees avec nocturnes sont vraiment de plus en plus chargées et un RIP Pass a un tarif plutôt excessif devient quasi indispensable pour bien profiter de sa journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *