Pour ses 25 ans Disney s’offre une cure de jeunesse

Un nouveau cap de passé pour la souris de Marne la Vallée. En ce mois d’avril 2017, Mickey a célébré ses 25 ans d’implantation en France. L’occasion de donner une nouveau souffle à la première destination touristique d’Europe. 12 avril, date anniversaire. L’occasion d’une grande fête et célébration spéciale avec la sortie de nombreux personnages rares pour une grande parade d’ouverture à laquelle ont participé une bonne partie des cast-members. Un long show de près d’une heure a entamé une journée qui s’annonçait éblouissante et qui donnait « la chair de poulet » à sa PDG Catherine Powell en français dans le texte. Plusieurs animations ont rythmé la journée, en grande partie des spectacles de la nouvelle saison célébrant ce grand anniversaire.

Un parc remis à neuf

Mais chez Mickey, un anniversaire ne se fête pas qu’une seule journée et le parc qui repassera très vite sous la direction de la maison mère la Walt Disney Company doit se racheter une image.
Le resort a souffert lors des exercices précédents d’un nombre important de rénovations entraînant de nombreuses fermetures d’attractions. Ce sera encore le cas principalement jusqu’à  l’été et la réouverture de Pirates des Caraïbes. Certaines d’entre elles se justifient totalement tant le résultat au retour est impressionnant et captivant. C’est le cas notamment de Star Tours 2 où l’on a vraiment cette impression d’énorme chantier bien accompli. D’autres nous laissent un peu sur notre faim à l’image de Big Thunder Mountain, qui malgré une fermeture de plus d’un an continue d’accumuler les interruptions et dont les effets ajoutés ne sont pas toujours fonctionnels ou encore la nouvelle immersion de Space Mountain autour de l’univers Star Wars qui me laisse une impression de raté. Les projections sont trop lumineuses et laissent entrevoir beaucoup plus le parcours qu’avant et certains effets font cheap dès le début de ride et notamment l’effet de vitesse lumière diffusé sur un vulgaire écran. On ne fait pas pire que Mission 2 dans ses dernières heures mais en même temps ce n’était pas très compliqué. En revanche, on notera le bon point du changement des trains évoqué depuis de (très) nombreuses années avec des harnais plus souples. Les cervicales des visiteurs en sont ravies. 

Un nouveau show nocturne 

Enfin au delà des animations spéciale. Ce 25ème anniversaire marque le renouveau sur le château avec la projection d’un tout nouveau spectacle de clôture : Disney Illuminations.
Le spectacle est loin d’être mauvais, bien au contraire, on y retrouve évidement des grands classiques Disney du Roi Lion à la Petite Sirène, mais aussi des séquences autour de Nemo Star Wars ou Pirates des Caraïbes. On peut d’ailleurs y trouver une idée de ce que doit être un spectacle de clôture : rappeler les bons moment de la journée dans le parc. D’autres séquences sont plus poussives comme la Belle et la Bête utilisant quelques images du film à peine sorti au lancement du show comme s’il fallait le « vendre » au public ou encore la Reine Des Neiges et une séquence très longue utilisant 3 titres du film avant d’envoyer le final. On peut faire le même reproche de longueur à Simba et ses amis qui nous partagent deux sublimes chansons d’Elton John. Mickey reste tout de même présent par apparitions tout au long des 20 minutes de projections.
Graphiquement le spectacle se tient très bien, les effets lumineux aquatiques et pyrotechniques sont parfaitement utilisés mais je trouve l’ensemble manque de rythme et parfois d’un fil conducteur et peut-être même d’un peu d’émotion et de magie.
En réalité, Illuminations souffre d’un énorme problème de comparaison avec son prédécesseur Disney Dreams qui nous racontait une histoire d’un bout à l’autre et qui était moins inégal en terme de durée de tableaux.

Cela reste tout de même un bon moyen de finir une journée sur le parc., notamment pour les personnes ne le visitant pas régulièrement.

La destination affiche donc pour cet anniversaire une belle volonté de renouvellement plus que réelles nouveautés.  De quoi présager de belles choses pour l’avenir si le cap se maintient et que les visiteurs restent au rendez-vous comme ils semblent l’être cette année grâce à une belle communication pour ces 25 ans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *