nOUVEAU MODELE INTAMIN DEJA DANS LES TUYAUX EN 2021

Il y a quelques mois, le constructeur du Liechtenstein Intamin nous surprenait un peu avec l’annonce de plusieurs modèles assez divers mais très ressemblants à des machines existantes chez les concurrents. 

Au-delà du Vertical LSM Coaster qui ressemble à s’y méprendre aux Sky Rocket de l’américain Premier Rides comme le Sky Scream à Holiday Park, le dénominateur commun de toutes ces nouveautés, c’est l’utilisation du single rail. Une technique déjà utilisée par Rocky Mountain Construction pour 3 coasters implantés aux Etats-Unis, dont le Rail Blazer que nous avons pu faire à California’s Great America. Une machine qui nous a donné l’impression que ce système décuple les sensations notamment d’Airtime… 

A voir si cela se confirme avec la première signature pour l’européen, même si malheureusement quand cette machine sera sortie de terre il va falloir réserver des billets d’avions – et certainement les vaccins anti covid qui iront avec – puisque c’est l’Australie qui a dégainé le premier. Le luna park de Sydney s’est offert ce premier modèle de launch coaster en single rail entre 8 autres rides pour un renouvellement complet de son offre… 

En tout cas ces derniers temps, pas mal de coasters fans ont un peu crié au plagiat ou en tout cas à un gros manque d’inspiration de la part du constructeur à l’origine de Taron, Chiapas ou encore de nombreux modèles qui ont souvent été des innovations à travers le monde.

Sur ce premier modèle, il faudra tout d’abord voir ce que donnera la propulsion magnétique sur ce type de parcours car jusqu’à présent RMC n’avait proposé que des lifts à chaîne sur ses modèles. Vitesse max annoncée de 72km/h, certainement pas de grosse hauteur à attendre non plus. Ce sera certainement une copie très différente de ce qui est déjà actuellement sur le marché. 

Ce système de rail unique, Intamin aimerait aussi l’adapter à un format XXL de son water coaster et à un autre modèle qui ressemble beaucoup aux Power Splash de chez Mack Rides. Mais par le passé, ce sont des modèles du Liechtensteinois qui ont été adaptés par Mack ou B&M. Et puis le choix du single rail n’est-il pas aussi tout simplement une évolution des types de modèle comme lorsque l’acier a pris beaucoup plus de place que le bois il y a quelques décennies ? 
Quelques mois de patience avant de pouvoir espérer pouvoir découvrir tout cela et juger le travail réalisé directement dans les wagons. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *