Archives par mot-clé : pal

Le parc de mon enfance a bien évolué (Le Pal – 11/08/2013)

entrée palA l’occasion de l’enterrement de vie de jeune fille de ma meilleure amie, je suis allé ce dimanche au parc d’attraction et animalier Le Pal situé a Dompierre sur Besbre dans l’Allier a quelques kilomètres de Moulins. Ce parc situe a une heure de chez mes parents a bercé mon enfance avec en moyenne une visite par an jusqu’à mes 16/17 ans. 

Arrivés vers 11:00 (il fallait aller réveiller et préparer la future mariée pour cette journée) nous nous garons sur le deuxième parking du parc qui, comme le premier, était déjà presque plein. Cela annonçait une journée de forte affluence pour le parc. En moyenne on notait 30 minutes d’attente pour la plupart des attraction principales.

Le ciné dynamik
Le nom de l’attraction ne peut pas être plus évocatrice ! Il s’agit bien d’un simulateur installé dans cette bâtisse évoquant un palais oriental. Le film proposé (Speedzaiolo) a été commandé par le corealisé pour le Pal et le Futuroscope. Ca bouge un peu mais on a un peu de mal a assimiler la 3D du film.

aventuriersLe train des aventuriers
C’est l’une des attractions historiques du parc. Un train nous emmenant pour un périple en passant nous une cascade, au bord d’un lac avant de se faire emporter par une avalanche. Rien de sensationnel même si certaines personnes ont du mal a supporter l’effet rotatif de l’avalanche (un peu comme dans une Madhouse, mais dans un train) cela reste malgré tout un incontournable en famille ou entre amis. Nous avons également pu y noter certains investissement comme un tourniquet compteur. A voir dans le diaporama en fin d’article.

tigre sibérieLe tigre de Sibérie
Un coaster qui en 23 ans n’a pas pris un pète de jeu ! Même si le tracé est court et simple, il permet aux moins téméraires de, tout de même, monter dans un grand huit ! Bonne note également pour la réhabilitation de la gare et surtout du train désormais très joli et non plus jaune pâli par le temps !

twistLe twist
Avant d’aller pic-niquer a la voiture, petit détour par l’une des dernières attractions ouvertes sur le parc. Ce spinning coaster Mack (grand frère du Dwervelwind de Toverland) propose de nouvelles sensations fortes au visiteurs depuis avril 2011. Après un échec (pour cause de harnais) au pays bas au mois de mai, mon régime m’a permis de remonter dans cette attraction sans forcer sur la lapbar. ouf ! De bonne sensations a déconseiller tout de même a ceux qui ne supporte pas ce qui tourne sur soi même !

bouéesLa descente du Colorado
Parcours de bouées plutôt sec. Mis a part une cascade qui éclabousse un peu dans une « grotte » et le passage entre deux murs d’eau le tracé ne mouille pas trop mais donne de bonne sensation de rotations.

monorail train

Le voyage au dessus du monde
C’est le petit monorail du parc. Ce dernier survole la zone qui a longtemps connu des attractions (bouées, lac, place de la Gaieté…) Trajet sympathique meme si la végétation abondante peut parfois gâcher le paysage.

kingkongKing Kong
C’était depuis longtemps une attraction emblématique et historique du parc. Deja dans les années 80 (si ce n’est plus tôt) les enfants étaient portés par le gros gorille ! Vétuste a la fin de années 90 il avait disparu avant de revenir dans une version beaucoup plus moderne il y a 3 ou 4 ans. La portée est désormais plus sensationnelle et le monstre plus réaliste, le tout dans un décor naturel bien présenté !

décomonorail3Globalement la thématisation du parc avance dans le bon sens. Rien n’est laissé à l’abandon et même la décoration d‘anciennes attractions est remise au goût du jour avec par exemple une fresque représentant les principales attractions dans la gare du monorail ou encore la plus toute jeune randonnée africaine rescénarisée autour du cinéma avec la file d’attente qui va avec. Et pour ne pas trouver le temps trop long dans les files, le parc propose des panneaux ludique sur les animaux ou encore des jeux sur écran. Pas étonnant que la fréquentation va en augmentant. Le nouveau service d’hébergement dans des lodges au milieu des animaux devrait permettre au visiteurs les plus éloignés de venir pouvoir passer deux jours dans ce parc qui n’a rien a envier aux autres.

grenouille pal

Nous avons volontairement mis de coté cette fois ci la partie animalière du parc comportant de plus en plus d’animaux et toujours 3 spectacles vivants (perroquets, otaries et rapaces) en plus de nombreuses séances de goûter des animaux pour apprendre ce que mangent les nombreuses espèces qui peuplent le parc. Et malgré l’investissement dans l’hôtel cet année, une nouvelle attraction pour les plus petits : La ronde des grenouilles. Ce manège de type Turn Around a ouvert cette année dans la zone de King Kong et du Twist.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour J pour de nombreux parcs saisonniers…

Debut ce samedi d’une nouvelle saison de parcs !  A quelques exceptions près, c’est en ce week-end de Pâques que la majeure partie des parcs saisonniers rouvrent leurs portes en France. Les deux plus grosses exceptions à noter sont LE PAL dans l’Allier qui ne reprend que dans 15 jours ainsi que Waligator en Lorraine qui, suite à un changement de propriétaire, préfère prendre du temps pour rénover le parc messin. Le crocodile reprendra du service en juin.
Pas de surprise pour nous ce samedi, direction l’Aube et Dolancourt pour une première journée en 2013 à Nigloland. Elle en appellera forcément d’autres, puisque suite aux intempéries de ce début de saison nous savons déjà que Africa Cruise, la réhabilitation de Adventure Jungle ne devrait pas ouvrir avant le mois de mai… Cela n’empechera pas de passer une bonne journée dans ce lieu unique pour nous!
Bonne saison à tous!

Le meilleur vient toujours de l'innatendu… (Toverland – 29/07)

Ayant ete terriblement déçus par Efteling hier, nous decidons donc de partir à l’aventure! Rentrés à l’hôtel, nous explorons donc les flys des differents lieux touristique et tombons sur deux de parcs d’attraction!  Ils nous proposent l’un d’aller sur le littoral à 1h30 de notre hotel deja payé et non annulable… Le second vers l’est est à 50 minutes… C’est là bas que nous avons décidé d’aller : Toverland!

Alex commence a prendre peur à la vue d’un parking semblant plein alors qu’une seule file n’etait occupée. L’entrée se fait par un grand bâtiment qui contient deja a lui seul de nombreuses attractions. Apres une petite mesaventure en caisse (nos CB ne passaient pas au guichet choisi) nous avons finalement reussi a rentrer apres nous etre acquittés de 2×22€ + 6€ de Parking.

Le boomerang

Certains connaissent ce nom pour le meme coaster que le « Cobra » que je vous ai présenté de chez Walibi. Mais meme s’il s’agit aussi d’une montagne russe en fer, elle n’est pas aussi violente, bien que plus impressionnante qu’elle n’en a l’air!  Le boomerang rentre dans la catégorie de ce que l’on appelle des « Junior Coaster » : un trajet assez court et simple, sans inversions, mais qui n’en perd pas forcement d’interet. Le train ne manque pas a plusieurs reprises de prendre une bonne vitesse sur ses rails jaunes.

Un coaster vraiment abordable pour toute la famille à condition d’en remplir les conditions de taille.

Ce premier batiment comporte de nombreuses attractions comme des chaises volantes, des descentes de toboggans avec un bateau pneumatique, des tasses ainsi que des attractions pour les plus petits (mur d’escalade souple, tracteurs etc…) C’est la forme première du parc, tel qu’il a ouvert en 2001. Il comporte depuis un passage thematisee vers un second batiment ouvert en 2004 intitulé la forêt magique.

Backstroke

Grâce à une attraction similaire faite deux jours plus tôt et un nom evocateur, nous ne nous sommes pas fait tromper par l’ennemi cette fois-ci. Il faut dire que la remise dans le « droit chemin » est plus que visible du grand public. Ce flume en partie inversé a la particularité d’être à la fois indoor et outdoor. L’embarquement se fait dans le batiment de la forêt magique au pied d’une montagne aux allures de monstres. Ce dernier ne manquera pas de vous « intetpeller » lors de votre depart! Apres le premier lift, la buche fait une rotation a 90° pour vous laisser partir en arrière vers le second lift ou l’on vous remettra en marche avamt à mi-course. Sortie vers l’exterieur en direction d’une tour, point de depart de votre deuxième chute vers l’exterieur cette fois ci, avant de retourner en gare.

Un flume plutot agréable avec de belles sensations et surtour le juste dosage d’eau. On en ressort ni trop,ni trop peu mouillé! Un magnifique effort de thematisation egalement!  Gros coup de coeur pour cette attraction que nous avons bien du faire 5-6 fois au moins.

Boosterbike

« Prend une photo, ca va plaire à mon père!  » Telles ont été les paroles d’Alex à la vue de ce ride signé Vekoma! Il faut dire que le concept est original (nous n’en avions jamais vu jusque la) et la thema (bien que minimaliste) colle parfaitement au concept. Vous partez a grande vitesse pour une virée en moto. Nous sommes installés comme sur une vraie, à califourchons et presque allongé sur la machine. Et la sécurité me direz vous? Eh bien, nous retient a la fois par les jambes mais aussi dans le dos (comme les disc-O-coaster) pour nous faire accélérer en toute securite. Accélérer car le depart se fait en réalité propulsé par un treuil avant un ride en roues libres et sans inversion…

De la puissance et une belle sensation de liberté avec les bras libres! A faire et à refaire…

Troy, the ride

La mythologie grecque inspire décidément les themeurs de montagnes russes en bois… Apres Zeus chez Asterix ou encore Joris et le dragon a eftelijng, Toverland a décidé de nous plonger dans l’histoire du cheval de Troie… Celui ci trone d’ailleurs dignement à l’entrée de la file d’attente de l’attraction… Orignalité dans la sécurité : une ceinture commune en plus de la lap-bar individuelle. Le parcours est, quand à lui, pour le moins classique pour une montagne russe en bois. Apres une belle montée, les chutes et les remontées s’enchainent avec de beaux virages plutôt souples. Ca ne vaut pas la crème qu’est Wodan à EP mais il a le mérite d’être moins violent que Tonnerre de Zeus.

Ni plus, ni moins qu’une montagne russe… les amateurs devraient être rejouis mais ne fera pas changer les autres d’avis…

Woudracer

On connaissait les coasters type bobsleg de Mack ou Schwarkopf mais ce type de machine etait pour le moment inconnu à mon existence de passionné de parcs. Ce parcours de bobsleg se fait installé jambes allongées à 1 (ou 2 avec enfant) dans des machines qui tiennent presque plus du kart que du bob. L’evolution sur le parcours se fait a l’aide d’une manette a abaisser pour prendre de la vitesse. Elle permet d’envoyer l’information par un cable a un circuit qui ressemble a du E-powered pour un parcours interieur et extérieur.

Une vraie sensation de liberté, gros plus : pouvoir moduler la vitesse à son gré malgré une vitesse max tout petit peu trop faible à mon goût. Dommage que l’attente soit longue (plus d’une demie heure)

Twist and turn

Autre attracton indoor du parc… une sorte de tour sur lesquelles tournent 6 nacelles. Deux rotations horizontales dont une manuelle (comme sur des tasses) et une verticale pour donner quelques petites sensations… on regrettera que le tour ne soit pas un peu plus long… surtout quand personne n’attend pour monter dans le manège.


Extérieur du parc

Outre Troy et le Boosterbike, le parc comporte d’autres experiences outdoor comme des jeux d’eau, des balançoires de tout type ainsi qu’un caroussel et un bateau pirate. Le parc s’est aussi doté d’un parcours accrobranche d’une belle longueur pour un parc non spécialisé. On retrouve également entre les deux bâtiments un spectacle de magie largement compréhensible malgré la barrière de la langue !

Belle decouverte qu’a été pour nous la visite de ce « petit » parc qui grâce a ses nombreuses attractions interieures a accueilli l’an passé 500 milles visiteurs, ce qui est un beau score pour les Pays-Bas. Nous y reytournerons certainement dans quelques mois pour tester le nouveau ride qui doit ouvrir fin septembre (juste derrière la file d’attente du Boosterbike), un spinning coaster qui ressemble à s’y méprendre au « Twist » celui du Pal signé du même constructeur : MACK RIDES !