Tous les articles par Alex

Spirou commence à se dévoiler

logo parc SPIROUQuelques semaines (à peine) après l’annonce de la signature d’un accord de licence entre un promoteur de parc à thème les éditions Dupuis auxquelles appartiennent les droits du célèbre groom les premiers visuels et informations sur le futur parc à thème français se dévoilent. Continuer la lecture de Spirou commence à se dévoiler

Le parc de mon enfance a bien évolué (Le Pal – 11/08/2013)

entrée palA l’occasion de l’enterrement de vie de jeune fille de ma meilleure amie, je suis allé ce dimanche au parc d’attraction et animalier Le Pal situé a Dompierre sur Besbre dans l’Allier a quelques kilomètres de Moulins. Ce parc situe a une heure de chez mes parents a bercé mon enfance avec en moyenne une visite par an jusqu’à mes 16/17 ans. 

Arrivés vers 11:00 (il fallait aller réveiller et préparer la future mariée pour cette journée) nous nous garons sur le deuxième parking du parc qui, comme le premier, était déjà presque plein. Cela annonçait une journée de forte affluence pour le parc. En moyenne on notait 30 minutes d’attente pour la plupart des attraction principales.

Le ciné dynamik
Le nom de l’attraction ne peut pas être plus évocatrice ! Il s’agit bien d’un simulateur installé dans cette bâtisse évoquant un palais oriental. Le film proposé (Speedzaiolo) a été commandé par le corealisé pour le Pal et le Futuroscope. Ca bouge un peu mais on a un peu de mal a assimiler la 3D du film.

aventuriersLe train des aventuriers
C’est l’une des attractions historiques du parc. Un train nous emmenant pour un périple en passant nous une cascade, au bord d’un lac avant de se faire emporter par une avalanche. Rien de sensationnel même si certaines personnes ont du mal a supporter l’effet rotatif de l’avalanche (un peu comme dans une Madhouse, mais dans un train) cela reste malgré tout un incontournable en famille ou entre amis. Nous avons également pu y noter certains investissement comme un tourniquet compteur. A voir dans le diaporama en fin d’article.

tigre sibérieLe tigre de Sibérie
Un coaster qui en 23 ans n’a pas pris un pète de jeu ! Même si le tracé est court et simple, il permet aux moins téméraires de, tout de même, monter dans un grand huit ! Bonne note également pour la réhabilitation de la gare et surtout du train désormais très joli et non plus jaune pâli par le temps !

twistLe twist
Avant d’aller pic-niquer a la voiture, petit détour par l’une des dernières attractions ouvertes sur le parc. Ce spinning coaster Mack (grand frère du Dwervelwind de Toverland) propose de nouvelles sensations fortes au visiteurs depuis avril 2011. Après un échec (pour cause de harnais) au pays bas au mois de mai, mon régime m’a permis de remonter dans cette attraction sans forcer sur la lapbar. ouf ! De bonne sensations a déconseiller tout de même a ceux qui ne supporte pas ce qui tourne sur soi même !

bouéesLa descente du Colorado
Parcours de bouées plutôt sec. Mis a part une cascade qui éclabousse un peu dans une « grotte » et le passage entre deux murs d’eau le tracé ne mouille pas trop mais donne de bonne sensation de rotations.

monorail train

Le voyage au dessus du monde
C’est le petit monorail du parc. Ce dernier survole la zone qui a longtemps connu des attractions (bouées, lac, place de la Gaieté…) Trajet sympathique meme si la végétation abondante peut parfois gâcher le paysage.

kingkongKing Kong
C’était depuis longtemps une attraction emblématique et historique du parc. Deja dans les années 80 (si ce n’est plus tôt) les enfants étaient portés par le gros gorille ! Vétuste a la fin de années 90 il avait disparu avant de revenir dans une version beaucoup plus moderne il y a 3 ou 4 ans. La portée est désormais plus sensationnelle et le monstre plus réaliste, le tout dans un décor naturel bien présenté !

décomonorail3Globalement la thématisation du parc avance dans le bon sens. Rien n’est laissé à l’abandon et même la décoration d‘anciennes attractions est remise au goût du jour avec par exemple une fresque représentant les principales attractions dans la gare du monorail ou encore la plus toute jeune randonnée africaine rescénarisée autour du cinéma avec la file d’attente qui va avec. Et pour ne pas trouver le temps trop long dans les files, le parc propose des panneaux ludique sur les animaux ou encore des jeux sur écran. Pas étonnant que la fréquentation va en augmentant. Le nouveau service d’hébergement dans des lodges au milieu des animaux devrait permettre au visiteurs les plus éloignés de venir pouvoir passer deux jours dans ce parc qui n’a rien a envier aux autres.

grenouille pal

Nous avons volontairement mis de coté cette fois ci la partie animalière du parc comportant de plus en plus d’animaux et toujours 3 spectacles vivants (perroquets, otaries et rapaces) en plus de nombreuses séances de goûter des animaux pour apprendre ce que mangent les nombreuses espèces qui peuplent le parc. Et malgré l’investissement dans l’hôtel cet année, une nouvelle attraction pour les plus petits : La ronde des grenouilles. Ce manège de type Turn Around a ouvert cette année dans la zone de King Kong et du Twist.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit tour dans l’Univers du papa d’un célèbre reporter

Musee_herge.svgEtant en Belgique, nous avons décidé de profiter d’un dimanche de fête nationale (belge) pour découvrir un Musée (oui, oui, vous avez bien lu) d’un univers que nous apprécions : celui du reporter le plus célèbre de la planète, j’ai nommé Tintin ! Le musée Hergé situé à Louvain la Neuve (quelques kilomètres à peine de Walibi que nous avons visité la veille) est dédié à l’oeuvre du créateur de ce personnage de BD devenu universel !

Arrivés aux alentours de midi à Louvain la Neuve, célèbre ville universitaire belge, nous rejoignons une adresse que les tintinophiles connaissent bien : le 26, rue du Labrador. L’emplacement et le nom ont été attribués pour la création du musée il y a 4 ans puisque cette adresse est celle de Tintin lui même ! Le quartier semble effectivement neuf une fois passé un parking (payant) et arrivés dans le secteur du musée qui se situe non loin d’un des immeubles de l’université.

28596_original

Après avoir déboursé 9 euros 50 chacun (ce qui n’est pas très cher) direction… le vestiaire ! En effet, les sacs et surtout appareils photos et caméras sont interdit au sein du bâtiment. Cette précaution avait valu à la direction du musée la colère d’une bonne partie de la presse européenne invitée lors de l’inauguration et qui s’était vu refusée le droit de filmer ailleurs que dans le hall d’entrée. Après nous être « libérés le dos » nous prenons les audio-guides fournis gratuitement (des iPod avec une application dédiée) puis rejoignons le sommet du bâtiment où démarre la visite. Dans de nombreuses salles nous avons pu découvrir l’oeuvre d’Hergé (autre que les aventures de Tintin) puis les personnages des aventures du reporter ainsi que l’univers de travail de George Remi et de ses collaborateurs.

IMG_1269En un peu plus de 2 heures (sans trop nous attarder) nous avons pu découvrir cet univers à travers de nombreux documents et pièces offerts par un collectionneur à la veuve du dessinateur. De nombreuses vidéos accompagnent la visite pour une immersion encore plus complète. Une fois terminé et reposé nos audio guides, nous avons pu aller nous restaurer au « Petit Vingtième », un café restaurant installé au rez-de-chaussée du musée. Des plats de brasserie traditionnelle y sont proposé pour un tarif correct. Nous avons juste eu la « malchance » de tomber à quelques jours d’un changement de carte, et de ne pouvoir déguster certains plats affichés au menu. Une boutique où de nombreux objets autour de l’univers de Tintin sont proposés aux visiteurs.

En conclusion ce fût une belle demie journée à la découverte d’un monde que je ne connaissais que trop peu. Les musées ne sont pas forcément ma tasse de thé, mais dans de telles conditions et pour découvrir un univers aussi ludique, une petite exception ne fait pas de mal bien au contraire. A redécouvrir peut-être lors d’une prochaine visite en Belgique.

Une première Psyke Night réussie (Walibi Belgium – 20 juillet 13)

Retour sur notre virée belge de cette fin de mois de juillet. Du beau temps et des attractions sympa à Wavre à quelques kilomètres de Bruxelles.

Arrivés à la mi-journée à l’hôtel que nous avons réservé (Leonardo Wavre) pour faire notre check-in arrivons dans le parc vers 13h. Pas de panique, le parc ferme à 23h ce soir à l’occasion de la première Psyké Night, nocturne avec feu d’artifice avec son et lumière est proposé à la fermeture du parc.

Malgré cette arrivée tardive nous commençons par aller déjeuner… Pates/Pizza au menu avec une boisson fraîche à Pizza Solo, le « restaurant italien » du parc puis direction les attractions.

Radja River

Walibi Belgium 103Nous pensions connaître cette attraction… nous avions (presque) tort. La dernière (et unique) fois que nous l’avions faite, c’était à l’ouverture en 2012. Il faisait beaucoup moins chaud et certains jets d’eau n’étaient pas actif. Ici, en plein mois de juillet avec près de 30° à l’ombre, le parc à tout ouvert en grand, jet d’eau dans l’entrée de la gueule du tigre, cascades à haut débit et même des jets au dessus d’un couloir qui nous a menés à une immense vague que j’ai pris de dos (j’avoue ne pas l’avoir vue venir celle là) me laissant sortir de l’attraction complètement trempé.

Walibi Belgium Psyke Night 2013 13

Une bonne expérience pour les jours de fortes chaleurs, même si j’avoue avoir mis longtemps à sécher.

Psyké Underground

C’est la « nouveauté » de cet été 2013 à Walibi. Le parc a rouvert la turbine, une ancienne attraction complètement rénovée depuis dont je vous laisse découvrir le test ICI.

Walibi Belgium 105Challenge of Tutankhamon

Un classique désormais du parc pour nous. Ce parcours scénique interactif nous invite à partir à la recherche d’un trésor dans des ruines égyptiennes où nous allons subir la malédiction préférée par l’ancien pharaon. Et même si viser dans ce type d’attraction n’est pas mon occupation favorite, j’avoue me prendre au jeu dans celui ci. Nous avons simplement été un peu étonné que le pilote ait du pousser notre wagon pour le faire partir de la gare. Le traçage GPS faisant ensuite le reste. Les animations dans les différentes scènes du parcours restent particulièrement prenantes et immersives. A faire en famille où entre amis en comparant les scores. Jusqu’à 6 personnes peuvent monter en même temps dans une nacelle.

Calamity Mine

Walibi Belgium 034

Si Big Thunder Mountain (à Disneyland Paris) reste un must-do dans la catégorie des trains de la mine, nous commençons au fil de nos aventures à voir que d’autres attractions de ce types construite par Vekoma vaillent également le coup. C’est le cas de ce parcours au nom inspiré de la camarade de bulle de Lucky Luke.  Un parcours plutôt sympa que je vous laisse découvrir en vidéo ONRIDE réalisée par mes soins.

Une thématisation tout ce qu’il y a de plus correct et qui permet d’apprécier le tour. Attraction familiale  à faire absolument lors de votre séjour.

W.A.B. Cinéma 4D

Walibi Belgium 009

Quel plaisir de retrouver une attraction COMPLÈTE ! En effet, nous avions revu le film il y a peu à Walibi Rhône Alpes, mais l’installation française était (comment dire) quelque peu désuète. Très peu de la « valeur ajoutée belge » qui permettent de qualifier dignement l’attraction comme un cinéma 4D. Sièges synchronisés au film (vs de vulgaires estrades) et tout les petits plus (on va pas tout vous dire non plus) qui en font une belle attraction Sympa à faire pour ceux qui n’aiment pas les sensations trop fortes ou si vous avez le temps pour les autres. Un standard du parc.

Octopus

Installés sur les extrémités d’un disque surplombé par une pieuvre bleue, nous tournons à toute vitesse emportés par la force centrifuge avant de faire des mouvements de vagues rappelant un peu les sensations des pieuvres de fête foraine. Ames sensibles s’abstenir. C’est pas mal mais ce n’est pas un incontournable.

Dalton Terror

Walibi Belgium Psyke Night 2013 10

Autre nouveauté pour moi cette année… Mon régime ayant eu raison d’une petite partie de mon ventre j’ai pu rentrer (presque) sans problème dans cette tour de chute libre de 77m de haut. La première que j’ai voulu faire (Hurakan Condor à Port Aventura en Espagne) n’a jamais fermé et j’ai toujours hésité avant de m’engager dans des files d’attente (parfois longues) pour être recalé arrivé en « gare ». Me voila tout content depuis affronter cette vertigineuse aventure grimpe en haut du mat avant d’être relâché en chute libre avant d’être freiné par des freins électro magnétiques.  De bonnes sensation et surtout une belle vue surplombant le parc. Splendide ! A faire absolument pour les plus téméraires.

Autostop

Nouveauté également pour nous deux ! Ce parcours de tacots devant lequel nous sommes passés plusieurs fois lors de nos derniers passages. Ayant un peu de temps nous l’avons cette fois ci essayé.  Après un joli début de parcours avec quelques sculptures marquées d’une année, le parcours continue sur une deuxième moitié plutôt vide. Seul avantage pour les fans de parcs et de coaster.  Une partie du parcours permet de voir la structure du loup garou (la montagne russe en bois du parc) installée sur des piliers ressortant de l’eau. Et ce n’était pas un problème d’inondation avec les fortes chaleurs de ce mois de juillet. Promis on prendra la photo la prochaine fois ! Petite anecdote tout de même, lorsque nous étions dans la file d’attente, l’attraction a eu un petit soucis technique, une voiture est restée coincée sur le parcours, le pilote à du aller pousser la-dite voiture pour débloquer les suivantes qui arrivaient à la queue leu leu.

Vampire

Walibi Belgium 018

C’est l’invert-coaster du parc qui a ouvert en 1999, l’un des investissement de Six Flags. Cette montagne russe inversée est signée Vekoma, et le constructeur hollandais, fidèle à sa réputation, nous propose une montagne russe violente possédant 7 inversions. Le problème de l’attraction vient pour moi des harnais ! Une coque censée se refermer autour de vos épaules mais qui quand on est large comme moi vous font extrèmement mal ! Pire encore : ce système me donnait l’impression d’avoir du jeu entre le harnais et moi ! Impensable dans une telle machine ! AI-je trop pris le luxe des inverts B&M qui sont de vrais bijoux de douceurs et de plaisirs ? Peut-être ! Mais pour moi le vampire est plus violent qu’excitant. Désolé je ne suis pas maso !

Flash-back

Walibi Belgium 024

Il se fait déjà plus de 19h mais il fait encore chaud ! Alors direction le flash-back pour se rafraichir un peu. C’est en tout cas ce que nous pensions ! Nous avions encore tort… Contrairement à son confrère le Radja River, le flash-back ne mouille pas beaucoup. Il nous a tout de même permis de profiter de sa chute inversée et de son lift « spatial ». A chaque fois qu’on le fait on se croirait dans le canon Space Mountain en plus lumineux.

Après un nouveau tour de Psyké Underground, et des « tasses » Salsa y Fiesta direction l’amphithéâtre dans le fond du parc pour le nouveau spectacle

The Music Battle Show

Walibi Belgium Psyke Night 2013 40Musique, danse, cascades le tout par les personnages du nouvel univers de Walibi. Les W.A.B. et les SkunX s’affrontent musicalement sur scène dans un show proposé avec une projection en vidéo-maping ce qui rend de superbes effets notamment sur certains tableaux. Un spectacle original et très bien orchestré. Bonne note également pour le « préshow » où les personnages se cachent dans le public pour échapper aux gardiens des lieux. Ils sont recherchés pour avoir joué de la musique dans ce lieu où le silence est censé régner ! Découvrez un extrait en vidéo.

Le spectacle étant à 21h30. Il se termine donc vers 22h. Petit dîner rapide dans la « caféraria » des lieux à proximité du village de Lucky Luke, le Country Cantina dans une salle rappelant le thème du Far-West.  Et une « calamity mine » plus tard nous regagnons l’entrée du parc pour nous placer au mieux pour le spectacle pyrotechnique. Un feu d’artifice tiré avec un set de Quentin Mosimann (créateur de la Musique du Psyké Underground) en toile de fond. Feux, lasers et musique (qui sature un peu parfois) pour une belle fin de soirée dans le parc.

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes !

logo psyké underground

Faire du neuf avec du vieux… c’est une recette qui marche parfois à la télé. Mais cette recette semble également prendre dans certains parcs d’attraction ! C’est ce qui semble être le cas à Walibi Belgium où, depuis bientôt un mois, les visiteurs peuvent retourner dans l’attraction qui a marqué le parc de 1982 à 2008.

Octobre 2008 : Dernier catapultage de la Turbine. L’attraction n’aura pas réouvert en 2009 en raison d’une pièce mécanique défectueuse qui ne pouvait plus être commercialisée par le constructeur Anton Schwarzkopf. Mais le public réclamait l’attraction malgré l’accident du mois d’août 1997 où le train était resté bloqué en haut du looping pendant plus d’une heure 20.

Train Psyké Underground - WalibiAprès de nombreux mois de travaux et surtout 6 millions d’euros d’investissement. Le parc propose une nouvelle version de son attraction mythique. Le système de catapultage LIM (moteur à induction linéaire) et le train ont totalement été recréés par le constructeur le constructeur allemand Gerstlauer pour le plus grand plaisir des anciens passagers de l’attraction, comme des plus jeunes.

Looping Psyké Underground - WalibiWalibi vous propulse donc de nouveau en moins de 3 secondes de 0 à 85 km/h dans ce Shuttle Loop, le seul au monde à être couvert. Avec désormais quelques jeux de lumière et décors inspiré du nouvel univers mis en place par le parc depuis quelques années. On retrouve même un monstre dans le looping sur lequel des vidéos en 3D. Pour l’attraction ensuite rien d’extraordinaire. Lancement LIM looping et montée dans la première flèche avant le même chemin en marche arrière… passage en gare puis dans la seconde flèche avant de revenir au ralenti en gare.

Walibi Belgium Psyke Night 2013 27

L’attraction est sympa, la thématique également (bien que peut être pas assez poussée à mon goût) mais cela va trop vite. Le tour est achevé en 1 minute. 35 secondes + le temps de la petite cinématique de lancement. Je ne ferais en tout cas pas plus d’une demie de queue (grand maximum) pour faire cette attraction.

 

Seule originalité. Le système de sécurité, qui malgré la création d’un nouveau train, est resté une simple lapbar. Cela peut paraître léger pour certains, mais pour avoir fait l’attraction 3 fois, cela est LARGEMENT suffisant, la gravité et la force centrifuge dans le looping faisant le reste.

Walibi Belgium Psyke Night 2013 1Enfin pour les peu téméraires qui veulent leur photo souvenir sans avoir fait l’attraction : un wagon est disponible non loin de l’entrée pour prendre quelques clichés… parfois en compagnie de personnages du parc. C’est le cas d’Alex qui n’a pas fait l’attraction… Le comble d’ailleurs, c’est que moi je n’ai pas de photo dans le VRAI train !

Notre note : 13/20.

De bonnes sensations, une belle thématique qui mériterait d’être plus poussée (notamment dans la file d’attente) mais un tour beaucoup trop court, même si c’est le type de l’attraction qui veut cela.

C’était la course chez Mickey (Summer Meeting Marathon – 13 juillet 2013)

Après la chasse au trésor de Nigloland le week-end dernier, place à une organisation d’une toute autre ampleur. Le Summer Meeting Marathon organisé à Disneyland Paris. Le parc n’est pas du tout à l’origine de cet événement créé par des fans de la souris. L’organisation étant confiée depuis plusieurs années à l’association Powhatans.

IMG_157410h, un samedi matin pas comme les autre. Nous arrivons dans le parc derrière le Kyriad du Val de France pour cette journée qui s’annonce sportive. La journée se déroulera en trois séquences. Des mini-jeux le matin, un chasse personnes dans les hôtels après le déjeuner et le marathon sur le parc en fin d’après-midi.

Pour les mini-jeux du matin, nous avions plusieurs épreuves à passer… d’un béret à un jeu de logos en passant par de la pétanque, un burger quizz et même une course à l’oeuf.

IMG_1576

Petit regret tout de même d’avoir vu disparaître l’épreuve de « Paf le chien » où l’on devait envoyer le plus loin possible un chien mécanique (ceux des vendeurs à la sauvette à la sortie du parc) d’un coup de pied. L’approvisionnement n’ayant pas pu être fait pour le jour du meeting, l’épreuve a été transformée en simple pétanque où Alex à fait des merveilles (où pas… 🙂 ). Des jeux sympa, un peu éloignés du thème de Disney mais qui permettent de passer une matinée agréable.

S’en suit le déjeuner sous forme d’un pic-nic compris dans le tarif d’inscription aux épreuves. Un sandwich, une boisson et 2 en-cas pour moi (régime oblige) ce fût pomme et banane. Alex ayant opté pour un brownie et des chips (dans lesquelles j’ai un peu tapé je l’admet) puis direction les hôtels avec un rendez-vous devant le New-Port Bay Club.

IMG_1588Petite mésaventure pour y accéder… Nous nous sommes garés avec les autres membres de notre équipe à l’hôtel Cheyenne, Pas de soucis pour nous avec un ami devant dormir le soir même sur place en revanche nos autres amis qui devaient dîner au restaurant le soir ont eu un peu plus de mal car la liste des réservations du resto n’avait pas encore suivi jusqu’au poste d’entrée de l’hôtel. Ensuite il fallait rejoindre le rendez-vous au New Port. Après un détour par le Santa Fé et le Sequoia Lodge (ne me demandez pas pourquoi, mais non ce n’est pas un raccourci) nous voilà arrivés pile à l’heure pour la suite des événements. Même si je pense que l’on aurait pu s’épargner plusieurs centaines de mètres.

C’est le début du chasse-personnes… Objectif : retrouver des membres de l’organisation via des énigmes dans les parties communes des hôtels Disney. Chacune de ces personnes nous a donné un morceau d’énigme pour le marathon et un défi à réaliser en très peu de temps (mots-croisés, jeux de mots, etc…) permettant de gagner des points pour le classement final.

IMG_1596Nous nous sommes plutôt bien débrouillés sur cette partie terminant en milieu de classement avec un bon nombre de points… Mais le plus dur restait à venir… Après de longues minutes à regarder les oiseaux et attendre les derniers participants et la résolutions de déboires d’organisation à incomber aux « je n’écoute pas les règles et n’en fait qu’à ma tête » direction le Disneyland Park pour le Marathon. 5 énigmes au total. Nous n’en aurons réussi que 2 nous laissant chercher des détails presque insignifiants dans le parc. Un logo sur une valise du décor ou un adresse sur une vitre d’un recoin de Main Street. Seule l’épreuve du coup de téléphone et la recherche d’un nom sur un tonneau nous aura mené à quelques points. Des énigmes un peu trop corsées pour les fans « modérés » que nous sommes.

epreuveL’énigme dévoilée pendant le chasse personne nous aura permis également de sauver l’honneur grâce à une photo l’on devait avoir peur devant « Star Tours »… Voilà le cliché…

Finalement nous avons terminés 16ème sur 19… Un score assez peu honorable lorsque l’on sait que deux équipes ont abandonné :(. Mais nous nous sommes bien amusés, et c’est bien là l’essentiel !

Après un léger goûter et la photo de groupe sur l’aire de pic-nic de parc, nous sommes allés dîner un peu chacun de notre côté. Alex et Magicland au Plaza Garden, Linou et Nicolas en amoureux au Cheyenne donc et moi avec des amis parisiens (et pas que d’ailleurs) au Hunter Grill du Sequoia Lodge. Nous nous sommes retrouvés ensuite pour le spectacle Dreams dont c’était la première pour moi dans la nouvelle version avec 2 scènes différentes (le roi lion et Rebelle). Cette journée de meeting s’est évidement terminée par la traditionnelle photo sous le château.

DSCN1569

Nous nous sommes retrouvé le lendemain midi à l’entrée du parc avant de rentrer chacun de notre côté. Pirates des Caraïbes et It’s a Small World était au programme pour nous cette fois ci !