A l’heure de l’Europe après la présidentielle (Partie 1)

Quoi de mieux que de profiter des joies de l’Europe, sa liberté des frontières, au lendemain des élections présidentielles…  Après une petite après-midi sur Strasbourg en attendant les résultats du scrutin, nous avons profité de ce pont du 8 mai (qu’Alex a pu obtenir dans sa boite) pour passer deux jours au pays de Mack Rides, Europa Park.

Arrivée précoce puisque nous avions des invitations à récupérer à l’entrée du parc avant d’aller faire notre check-in à l’Hotel El Castillo Alcazar. Nous n’aurons les clefs qu’à partir de 15h, donc à la fermeture du parc pour nous. Direction donc l’intérieur du parc, via l’entrée Hotel, puis nous prenons le train pour rejoindre la première attraction : UN PETIT DEJEUNER EXPRESS !

L’avantage en Allemagne c’est que l’on peut manger pour pas trop cher dans les parcs d’attractions. En moyenne pour une petite dizaine d’euro vous aurez un repas complet (Entrée, Plat, Dessert), petit passage par la boulangerie du quartier Français pour une petite viennoiserie, un petit café…

« Picolo Mondo » – Quartier Italien

C’est ici que notre aventure commence avec trois attractions légères pour ne pas perturber notre digestion matinale. Et notamment ce petit dark-ride plutôt sympathique que beaucoup associe au « It’s a small world » de Disney. L’univers reste ici seulement en Italie en multipliant les références – voire les clichés – sur la culture italienne. Pizza, Pavarotti, De Vinci, Venise ou encore les célèbre glaces italiennes y sont bien représentés. On notera là aussi le petit côté interactif de la file d’attente grâce à un « miroir » nous couvrant de divers chapeaux et autres coiffes en réalité augmentée. Une attraction assez immersive qui mérite un 14/20.

 « Volo Da Vinci » – Quartier Italien 

Nouveauté 2011 du parc thématisée sur les inventions de Léonard de Vinci. Elle propose un parcours dans un wagon guidé  par un rail au-dessus de notre tête (dans le style des inverted-coasters). Une attraction où l’on ne reste pas passif puisque nous devons pédaler pour faire avance plus vite notre nacelle. Les pédales sont réglables pour s’adapter à petits et grand. Une attraction originale même si le parcours manque d’intérêt et que la position est peu confortable pour l’exercice cyclique proposé. Une belle thématisation et une file d’attente interactive remontent le niveau pour atteindre une note de 13/20 pour moi.

 « Geisterschloss » – Quartier Italien

Localisation plutôt originale pour la maison hanté Made In Mack. Sa présence sur la place italienne qui paraît si calme et paisible peut surprendre. Mais en même temps je ne vois pas trop dans quel autre pays elle aurait pu être mise en place. Le château des esprits rappellera certainement à beaucoup un certain « Phantom Manor » ne serait-ce que par son pré-show et ses buggys. Le ride en lui-même reste plutôt différent ce qui permet d’éviter de parler de plagiat. Un parcours plutôt atypique dans cette sombre maison sordide mais efficace. La note de 666/1000 convient très bien ce qui fait un petit 13.5/20

Une nouvelle aventure qui est loin d'être Nil – Parc Asterix (4/4/12)

Apres une absence de pres de 30 mois, me voici de retour en Gaule à l’occasion de journée de pré-ouverture gratuite du parc aux « fans » facebook ainsi qu’a la presse. Nous en avons profité pour tester la nouvelle aventure : Oziris

20120407-000608.jpg

Il va y avoir du tres bon mais aussi du moins agreable dans ce que je vais ecrire ici…

20120407-000855.jpg

Commencons par la bonne nouvelle : ce nouveau coaster signé B&M est pour le moins tres agreable. Le tracé, bien qu’assez effrayant sur le papier est particulierement agréable en ride. On notera aussi le très gros effort réalisé sur la thématisation de l’attraction. Un décor de palais egyptien pour le moins réussi avec de nombreux éléments et fresques pour occuper le visiteur pendant son attente.

20120407-001017.jpg

Je regrete en revanche un élément juste avant le load. Un vulgaire ecran dont on n’a meme pas pris la peine de dissimuler sa « samsung » de marque… Quel anacronisme pour simplement diffuser une image de synthèse mal réalisée du personnage d’Iris ayant son pouvoir magique lui sortant des yeux pour nous l’appliquer. Il est censé nous donner le pouvoir de voler… L’effet me semble raté… Une tête (dans l’esprit de celle présente dans la file d’attente) avec un projecteur à la place des yeux aurait, me semble t’il eu un bien meilleur effet. Point négatif egalement pour le lift donnant sur la sortie d’autoroute du parc : dommage !

20120407-001228.jpg

On notera tout de meme un bon point pour la securité. Les 3 trains disposent chacun de 2 sièges équipés d’une double ceinture de sécurité qui permet au personnes à plus forte carrure de pouvoir faire l’attraction.

20120407-001600.jpg

Pour résumer, un magnifique ride particulierement agreable, précédé d’une file d’attente à la théma plus bien réalisée. Petite deception tout de même pour la zone « egypte » où celle ci se trouve. La théma de la zone reste trop peu immersive a mon goût. Peut-on d’ailleurs parler de « zone » pour un si petit espace regoupant 2 attractions. La seconde étant l’ancien « periferix » renommé pour l’occasion en « SOS Numérobis » ayant juste vu son rail repeint en jaune et son train resté des tonneaux… Hors sujet !

20120407-001341.jpg

Note : 15/20 pour Oziris, seulement 11/20 pour la nouvelle zone Egypte.

Je ne vous le ferais pas en deux langues – Bruxelles (30-31/03)

Une grande première ENFIN pour moi qui voulais découvrir cette ville depuis un moment mais qui avait la flemme de prendre ma voiture seul (à l’époque) et faire les seulement 3 heures de routes qui m’en séparait. En raison d’une ouverture de parc avant ceux de France… Nous avons pris la route, direction la capitale Européenne…

Et c’est justement dans le quartier des institutions européennes que nous avons séjourné dans un hôtel 3*trouvé à prix cassé sur hotels.com. Son nom, le Chelton Hotel Brussels, proposait une prestation peut-être un peu faible pour le classement. Mais là n’est pas l’intérêt de notre propos…

Je ne sais ce qu’en pensent nos amis belges, mais personnelement je suis tombé amoureux de cette ville. Le dynamisme d’une capitale, le tout comptant de nombreux espaces verts dans et à l’exterieur de la ville. Cela change beaucoup de Paris dont j’ai une vision tres sale, stressante et surtout des gens souvent imbus de leur personnes. La-bas, les gens sont toujours souriants, agreables et serviables. Vraiment un autre etat d’esprit qu’en France !

Bref, nous avons donc visité la ville en sightseeing, ce qui nous aura permis d’apprendre les bases de la visite touristique de cette capitale europeenne. Pour nos arrets cette fois ci nous avons choisi l’un des grands classique : le Mannekenpis, tres bizarrement vetu d’un habit rouge typé espagnol. Alex aura ete surpris par sa petite taille, moi surtout par ce petit « carrefour » où il etait situé… Je ne sais pas pourquoi, je le pensait à l’angle d’une grande place…

Mais avant cela, fans de parcs que nous sommes, nous etions de passage à Bruparks ! Petit pole de loisirs comportant un centre aquatique, des restaurants, un cinema et le parc « Mini Europe ». En une petite heure de visite nous avons fait le tour de notre continent avec de jolies maquettes, le tout dans un environnement parfois un peu mal entretenu… Il faut dire que le parc est sous la menace de destruction au profit d’un projet immobilier… Dommage, car avec un peu d’idees et d’entretien il pourrait etre encore plus accessible.

Nous avons fini notre journee par une celebre gaufre (une waffle) vraiment delicieuse avant d’aller faires quelques petites emplettes et notamment du chocolat belge (et oui, Paques arrive ^^) puis nous sommes retournés nous reposer à l’hotel. Demain route pour le retour en passant par Wavre et son Walibi Belgium…

Une nouvelle aventure…

De l’ambition et (je dois l’admettre) un peu de jalousie m’ont poussé à créer ce nouveau blog.

Jalousie, de lire le blog si passionnant d’une amie partie avec sa moitié en Floride pendant 3 semaines… Au programme pour eux Walt Disney World, Island of Aventure (les parcs Universal à Orlando) mais aussi d’autres belles expériences… Je vous laisse découvrir tout cela par vous même

De l’ambition également disais-je, car en cette année très propice pour les parcs d’attraction j’ai souhaité dès l’année dernière en visiter un maximum…

A découvrir donc ici, les préparatifs, les photos et surtout les impressions sur nos séjours… Nos séjours car je ne voyage désormais plus seul, et j’espère bien qui mettra un peu la main à la patte sur ce blog.

A très vite !

Le Futur remis sur la bonne voie – Futuroscope (3-4/03)

En attendant l’ouverture de la plupart des autres parcs d’attraction pour cette saison 2012, nous avons choisi de rendre la pareille à nos amis Niortais (venus à Disney avec nous en janvier) et nous rendre dans cette belle région Poitou Charente. Profitons donc de la « basse saison » débutée en février pour profiter pleinement du Futuroscope.

Futuroscope 25 ans

Depuis ma dernière visite en août 2010, on notera quelques évolutions dans un parc qui a la volonté d’évoluer vers le futur (J’aurais tendance à dire que c’est la moindre des choses étant donné son nom).  Le rachat il y a quelques mois par la compagnie des Alpes (Parc Astérix, Walibi…) a donné un peu de fraîcheur aux lieux.

Nous avons profité de notre première journée seuls, pour faire les attractions les plus sensationnelles… Danse avec les robots (qui devrait bénéficier l’an prochain d’un petit coup de jeune grâce à Martin Solveig), Arthur et les Minimoys, qui a obtenu cette année le prix de la meilleure attraction au monde. Une distinction pour le moins méritée tant elle marque un renouveau dans le genre. : une thématisation très poussée dans la file d’attente (ce qui n’était jusque là pas trop le fort du parc poitevin) et un simulateur époustouflant de réalisme… Nous sommes vraiment plongés dans l’aventure pendant les 5 minutes du film. Nous avons aussi découvert le 8ème continent (jeu interactif parrainé par Maud Fontenoy étant donné son caractère écologique de destruction des déchets) mais aussi le Petit Prince (belle nouveauté 2012 dont nous parlerons dans un prochain post).

Après une journée bien chargée nous avons rejoins nos amis pour une soirée à l’INTERHOTEL ALTEORA. Bel établissement aux prestations fort correctes pour le prix. A suivre aussi dans un prochain TEST.

Nouvelle journée qui débute (à 4 cette fois ci) où j’ai l’occasion de retrouver une ancienne camarade de classe (Bénédicte) qui travaille apparemment pour le parc depuis quelques années en marge de ses études de droit à Poitiers. C’est aux Animaux du Futur que nous nous sommes replongés quelques instants dans nos années « bac »… La journée et le week-end se terminera rapidement étant donné les 5h de route qui nous attendaient pour le retour à Reims.

Nous avons tout de même pris le temps de déjeuner à la crêpe volante le dimanche midi. Petit restaurant agréable et pas trop cher où sont servis crêpes galettes et salades principalement.

Proximité et Services – InterHotel Alteora Futuroscope (3/3/12)

Après une bonne journée sur le parc du Futuroscope, rien de tel qu’une bonne soirée et nuit dans un hôtel à proximité. Et je crois que nous avons tiré le bon numéro en choisissant l’InterHotal Alteora.

Nous avons découvert ce bel établissement à notre arrivée samedi matin pour déposer nos bagages, un service est là pour les réceptionner et vous laisser passer une journée tranquille au parc avant votre retour le soir. Malheureusement à 10h notre chambre n’était pas encore prête (il faut préciser que nous avons essayé bien que l’horaire théorique était de 15h).

Après avoir retrouvé nos amis au parc, nous sommes donc partis à l’hôtel qui se trouve à moins de 5 min en voiture (10 à 15 minutes à pied de l’entrée du parc) et duquel une navette permet également une liaison rapide et gratuite.

L’entrée de ce complexe à la fois 2 et 3 étoiles est à la fois belle et chaleureuse. Il comporte 2 restaurants mais seul l’un d’entre eux a pu nous accueillir (nous avons réserver en dernière minute) pour un repas « à l’ardoise« .  3 Entrées et autant de Plats et de Desserts étaient proposés dans des formules EP/PD ou EPD.

Un service rapide et agréable, des plats de taille correcte et très bons, le tout pour un tarif plutôt accessible. A refaire. Côté chambre, l’espace parait peut-être un peu étroit pour un 3* étoiles mais la literie était bonne et la salle de bain assez jolie. Dommage d’avoir un lit double un peu étroit.

Pour finir, le buffet du petit-déjeuner était copieux pour un prix de 9,50€. Du sucré, du salé, boissons chaudes et froides. Nous avons apprécié également la réactivité de la direction de l’hôtel qui, à heure de pointe, a ouvert une salle de petit déjeuner supplémentaire dans un salon.

Une belle prestation donc à quelques pas du Futuroscope pour un tarif plutôt raisonnable.

 

Poupée de cire… poupée sans son !

Non ! Nous n’avons pas passé le week-end avec Chantal Goya bien que sa « Bécassine » était, elle, bien présente… Nous avons profité d’un petit week-end parisien pour aller voir le spectacle de Cauet au Palais des Glaces pour visiter l’un des musées qui était encore jusque là dans ma liste des « A FAIRE… ».

Musée GREVIN, bien que toujours intrigué, j’avais été jusque là assez rétissant… Le terme de musée me faisant encore un peu peur… Bref, nous sommes rentrés dans ce couloir ammenant jusqu’à l’entrée… Et cet accès ne nous laisse absolument pas présager la suite…

Passage en caisse obligé… Et un petit billet de 100 euros chacun plus tard (nous avons pris le pass Paradiloisirs cf un futur post) nous voila rentré dans le monde des poupés… 

Et contrairement à It’s a small world, celle ci ne sont pas animé… Où alors il s’agit d’un comédien employé par le musée à mi-parcours pour vous surprendre. Tout commence par un passage dans le palais des Mirages où miroirs et jeux de lumières vous envoute pendant une dizaine de minutes… Ensuite, les salles se succèderont, représentant toutes un thème ou un univers. 

Chaque scène est plutôt bien mise en place avec une vraie cohérence du décor et des personnages représentés… Je resterais en revanche plus perplexe sur la qualité des statues elles mêmes. Certaines sont effectivement bluffantes de réalité là où d’autre sont assez éloignées du modèle original, voire complètement ratées.

Un moment agréable à passer, peut-être un coûteux à la vue des 22 euros réclamés à l’entrée vu le caractère aléatoire du réalisme des poupées de cire. Ce lieu parisien reste toutefois un lieu prisé à faire au moins une fois dans sa vie !

Un arrêt au bord de la route 66 – Disney's Hotel Santa Fé

Ayant fait venir nos deux amis dans un hôtel du Resort Disney nous avons également choisi de rester dans les proches parages du parc… Une offre sur le site voyages-sncf.com nous a permis d’obtenir deux nuits dans cet hôtel pour un peu moins de 200€ taxes et petit déjeuner compris. L’occasion d’essayer le moins cher des proches hôtels du parc.

L’entrée se fait par la route… L’entrée se trouve à côté de la station Esso (celle que l’on retrouve aussi de l’autre côté à la sortie du parking du parc) dans une ambiance voulu à l’image du film d’animation CARS. On retrouve au delà de la réception son apparence de la thématique Nouveau-Méxique. Des bâtiments installés de manière pyramidale jusqu’au cours d’eau traversant le Resort et nommé Rio Grande par Disney. Les voitures garées devant les batiments laissent toutefois penser à un motel (dommage).

L’intérieur des chambres et chaleureux et toujours sous la thématique du film CARS. Les couleurs laissent toujours penser que nous sommes au Nouveau-Mexique. La chambre était confortable avec un bémol toutefois pour la literie où le lit double nous paraissait un peu étroit.

Impossible de juger la qualité du petit-déjeuner puisque nous l’avons pris au New-York avec nos amis mais le restaurant (La Cantina) comporte une belle et grande salle avec un buffet copieux et diversifié. Le niveau (deux clefs/2*) de l’hôtel en font même l’un des restaurants les moins chers du Resort. Nous avons été agréablement surpris après un repas au buffet du New-York (Parkside Dinner) qui nous avait particulièrement déçu la veille.

Pour résumer une prestation honorable et un prix relativement correct pour sa situation géographique en font un bon compromis pour les budgets un peu plus serrés voulant prolonger son séjour au plus proche de la magie.

Nous lui mettons la note de 14/20.

Un monde de parcs d'attractions