Tous les articles par Alex

C'est les vacances…

Encore une matinale pour moi demain mais les congés debutent ce soir pour Alex. N’ayant que 3 jours a cause de son changement de boite, nous avons décidé de partir en expedition « Parc ». Les vols aeriens ne nous ayant pas permis de partir « loin » nous avons donc opté pour la nouveauté direction le Nord Belgique et le sud des Pays Bas. Demain, dès ma journée de travail terminée nous filons au sud de Bruxelles pour un moment à Walibi Belgium que nous avons découvert en avril dernier (cela me fait penser que nous ne nous sommes toujours pas inscrits pour la nouveauté de walibi cette année : une connectivité entre le parc de Facebook via des bornes interactives…) afin de nous rapprocher des pays bas.
Samedi et dimanche, direction Efteling pour son nouveau spectacle son et lumieres et une decouverte de cet univers qui fete ses 60 ans cette année.
Enfin lundi avant de rentrer, autre parc belge, Bobbejaaland et autre decouverte pour nous.
A suivre…

Un 14 juillet au coeur de la magie (Partie 1)

Apres 2011 où nous etions a Lyon pour le feu tiré depuis la colline de fourvière et où nous avons reussi a obtenir une bonne place en derniere minute, nous avons cette annee fêté la nation en terre « américaine ».

Le 13 juillet ayant été pour le moins pluvieux, nous avons pris soin d’eviter le concert des annees 80 proposé par la ville (Rose Laurens, Cookie Dingler et Gilbert Montagné) pourtant juste a côté de chez nous. Le feu d’artifice qui suivait durait pourtant pas moins de 25 minutes. Nous avons pu depuis notre magnifique vue sur toit de cave de champagne en apercevoir quelques lueurs. Un gros dodo ne sera pas de trop pour endurer la journee qui allait suivre…

Vers 13h30, arrivée au Parking du Disney Village nous prenons la direction des Studios. C’est la bas que nous dejeunerons léger, un menu avec 2 boissons pour deux car le soir, le repas serait plus copieux. Avant cela nous avons eu la chance de pouvoir prendre 2 fastpass pour faire Rock’n Roller coaster une demie heure plus tard. Coup de chance du jour, deux visiteurs nous offrent leur fastpass pour la tour de la terreur.

Lors de notre tour avant d’embarquer au son d’Aerosmith (ou pas d’ailleurs, puisque les enceintes de notre train n’ont pas fonctionné) d’autres visiteurs nous ont offert d’autres fastpass (non attribués a une attractions ceux ci) obtenu dans leur hôtel (un certain Disneyland Hotel…) puisqu’ils devaient partir. Ces sesames n’etaient valable qu’a partir de 16h…

Ce genereux client se nommant Georges, nous passames donc a une attraction pour lui rendre hommage… Cinemagique ! Malheuresement, les aventures de cet accro du telephone ont du être interrompues lors d’un passage raté en 16/9 dans le western americain. Resultat : evacuation du show alors que le film continuait de tourner et les certains effets se produire… dommage pour la magie de ceux qui ne connaissent pas l’attraction…

Allez direction le Disneyland Park, qui contrairement aux Studios est plutot bien rempli 🙁 Petit tour dans des endroits calmes du parc (si si ca existe meme en periode de forte affluence) puis a voir les longues files d’attentes nous allons en direction du spectacle de Tarzan qui lui aussi tire une longue file d’attente. Au final nous ne ferons dans un premier temps qu’un tour du Disneyland Railroad pour retourner a l’entrée.

Ce 14 juillet, les membres du forum Disney Central Plaza dont nous faisons partie étaient invités a participer a un marathon d’epreuves et de question sur le resort… De nombreux amis participant a l’experience, nous decidons de les rejoindre sur le lieu de repli : l’aire de picnic a côté des tapis roulants. Nous retrouvons notre ami Magicland en compagnie duquel nous dinerons le soir puis repartiment vers le parc.

Petit arret a l’entree du « nouveau » Disney Village pour decouvrir la toute nouvelle boutique World of Disney inaugurée il y a tout juste une semaine. Un belle suface circulaire ou nous retrouvons d’autres ami(e)s… autre post specifique a ce nouveau lieu « magique » un peu plus tard… tout comme un article sur le Walt’s an american restaurant ou nous sommes allés le soir même apres avoir utilisé nos fastpass hotel sur Big Thunder Mountain.

Un nouveau lieu de torture pour votre portemonnaie chez la souris

C’est l’une des nouveautés de cet été, le resort parisien à ouvert un nouveau temple du goodie : World of Disney.

Difficile de passer à côté ! Depuis que la Walt Disney Company à racheté l’ensemble des terrains attenant au parcs, cette nouvelle boutique est un passage obligé. Les check-point bagages ont été installés de manière à ce que vous passiez forcément devant. Ne restera plus qu’à pousser la porte.

De l’extérieur, le bâtiment nous rappelle un peu le style architectural de « Constellations », la boutique attenante à l’attraction Buzz l’éclair, bataille laser avec une apparence pierre neige et des visuels en relief gravés. Elle est surmontée d’un globe géant autour duquel on retrouve clochette.

À l’intérieur, la surface de vente peut parraitre petite à premie abord mais son agencement est largement mis à profit pour proposer de nombreux produits Disney. Une gamme de produits a d’ailleurs été spécialement créée pour ce nouveau lieu.

Côté graphisme on retourne aussi une boute étoilée sur laquelle plusieurs personnages Disney sont représentés. Je ne me suis pas encore penché sur la question des Mickeys cachés, mais je fais confiance à Disney pour qu’ils soient au rendez-vous !

Bref un bien bel endroit ou les fans Disney comme moi auront bien du mal à tenir fermés leurs portefeuille !

En Gaule, quand la queue est trop longue ca fait mal !

C’est en de telles circonstance que l’on commence à se demander si nous ne sommes pas un peu blasés des parcs. Jamais de mon expérience à travers les parcs de France et de Navarre je n’avais vu cela. Après une après midi chez Mickey et son fabuleux « Dreams » du soir, nous sommes allés en direction du Nord et du Parc Astérix. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il ne s’agit pas là d’un PETIT village d’irréductibles Gaulois. 

10h : nous arrivons aux abords du parcs, une sécurité encore plus mal organisée qu’à Marne la Vallée « fouille » nos sacs. Une fouille très peu poussée puisqu’Alex m’a refourgué un petit tournevis à peine dissimulé qui ne semble pas avoir posé de problème.

Tonnerre de Zeus – Quartier Grec

Après avoir passé les tourniquets, (Alex n’étant pas très chaud pour tester Oziris) je me suis dit qu’il valait mieux passer tout de suite par cet incontournable du parc. Bien m’en a pris puisque malgré notre arrivée matinale, nous avons attendu pas moins d’une heure. Le coaster est fidèle à lieu même, assez brusque et peut-être même plus bruyant qu’à son habitude. Personnellement, cela ne m’a pas gêné, Alex lui si ! Incontournable certes, mais ne vaut pas plus d’une heure d’attente à mon goût. D’ailleurs en sortant j’ai eu une pensée pour ceux qui nous avaient suivis et qui se lancaient déjà pour une attente d’au moins 1h30/2h.

Transdemonium – Zone « A travers le temps »

Nous voila donc reparti à la recherche d’une seconde attraction. Goudourix n’étant pas très loin, nous sommes partis dans sa direction mais la file d’attente n’était pas beaucoup mieux que celle de Tonnerre de Zeus à notre sortie. Un grand minimum d’une heure et demie. Beaucoup trop pour une montagne russe en métal aussi machine à baffe que Space Mountain sans son décor. Nous partîmes donc dans les entrailles de ce qui sert de train fantôme au parc : Transdemonium. Une file d’attente plutôt bien thématisée bien que très sobre nous met dans l’ambiance. Rien de très effrayant tout de même. Un moment (pas dés)agréable pour un gros quart d’heure d’attente.

Au secours !!!!!

Nous poursuivons notre chemin en passant par le vieux paris reconstitué en intérieur. Passage obligé pour prendre la direction de ce que l’on appelait à l’époque le quartier parisien et semble s’appeller dorénavant « Zone A travers le temps ». Devant l’Oxygénarium une file interminable… elle vient s’ajouter à celle cachée après l’entrée qui l’est tout autant. Tant pis pour ce tour de toboggan en bouée. Je m’attendais du coup à voir du monde attendre pour Oziris mais ce sont pas moins de 3h de queue qui apparaissent devant nous. Le pire est le manque d’organisation puisque la file s’étend dans la zone égyptienne sans vraiment être délimitée  (ORGANISATION : 0). Je portais un dernier espoir sur « La trace du Hourra » qui semblait victime d’un même acharnement de fréquentation. Au moins 1h30 : STOP !!!

Le relais Gaulois – Bienvenue en Gaule

A cette vue aussi horrifiante qu’une petite montagne russe pour un phobique de manèges à sensation, nous décidons d’aller déjeuner… La aussi la foule est présente mais de manière un peu moins extrême. Il faut dire qu’il n’est que 12h10. Le repas servis ici est correct pour un prix relativement abordable. Le style de plats proposé et le  mode de fonctionnement ne sont toutefois pas sans nous rappeler la filiale FLUNCH, la gamme de prix est d’ailleurs a peu près la même.

Romus et Rapidus – Empire Romain

Ne voyant pas les files d’attente désemplir, nous allons donc en direction de l’entrée. Le soleil étant un peu au rendez-vous, nous nous engageons dans cette attraction de types bouées. Pas trop d’attente (15-20 min) alors que le reste du parc est complètement inabordable. L’aventure est plutôt agréable à l’exception d’une douche obligatoire ! L’entrée dans une grotte se fait sous le flux ininterrompu d’un filet d’eau. A éviter donc en période humide ou froide !

Le défi de César – Empire Romain

Dernière étape de notre virée gauloise, cette Mad House Mack rides à l’interet assez sordide. Ce genre d’attraction gagne son effet par les décors de la pièces et la transformer en coque de bateau dont les seuls éléments sont des hublots matérialisés par des écrans plats la rend fade ! La vidéo diffusée pendant le « show » ayant d’ailleurs connu quelques bugs. On peut toutefois appécier le travail de préshow intéractif avec transformation au légionnaire romain. Et la présentation a un animatronic de César ayant peu de capacités. Même la tournette n’avait pas tous ses effets. Bref, on comprend mieux le flop de cette attraction qui, il y a 5 ans devait relancer le parc.

S’en est trop. Trop de monde et ayant un Pass Paradiloisirs nous décidons de partir pour prendre la direction du parc le plus proche appartenant à la Compagnie des Alpes : La Mer de Sable. Cet autre parc se trouve à une petite vingtaine de minutes (de l’autre côté de la Foret d’Ermenonville) à laquelle nous avons du ajouter une bonne dizaine de minutes… Partis à 14h30, le parking était complètement fermé, aucune issue ! Nous avons du ouvrir une « barrière » à la main puisque personne n’était là. INADMISSIBLE !!!!

Bref, ayant quelques bons souvenirs de ce parc, je pense pouvoir y retourner sans trop de problème (hors grosse affluence) mais Alex pour qui il s’agissait d’une première n’est pas aussi enthousiaste. Il a d’ailleurs été choqué par le nombre incalculable d’agents de sécurité croisés dans le parc.

En juin, ce sera bien!

Ok je l’avoue nous avons tourné le dicton un peu trop a notre avantage… En mai, fais ce qu’il te plaît, mais au final, nous n’avons pas fait grand chose.
Il faut dire qu’EDF nous a fait une mauvaise surprise avec son rappel, qui est venu s’ajouter aux impots… Bref, petit serrage de ceinture apres le week-end a Europa Park au debut du mois.
Rassurez vous nous n’avons pas complètement hiberné puisque pas mal d’amis ainsi que nos parents nous ont rendu une petite visite sur Reims…
Juin sera un mois dense et chargé, même si nous ne visiteront que des lieux deja foulés cette année!  (Enfin pour moi) Disney (je dois avouer que 6 semaines, ca commence a faire long…) nous attend de pied ferme. Des states a la gaule, il n’y a qu’une petite heure d’autoroute que nous parcourrons… Et puis nigloland et europa park entre amis de nouveau nous tendra aussi les bras… De nouvelles aventures a suivre tres bientot sur le blog!

A l'heure de l'Europe après la Présidentielle (Partie 2)

La journée continue à Europa Park avec deux groupes… L’un est parti en direction du Wodan Timbur Coaster, la nouvelle attraction du parc pour cette année 2012. Pour ma part, je n’avais pas très envie d’attendre 50 minutes pour me voir (peut-être) refuser l’accès en raison de ma carrure. Cela a démotivé Alex de le faire et nous voici donc parti pour d’autres aventures…

Whale Adventure – Islande

Nous voici donc lancé dans une autre attraction développée  auparavant dans le secteur. La zone ayant été développée pour accueillir grands mais aussi petits… pendant que les plus téméraires se lancent à l’assaut de ce monstre de bois, les autres peuvent s’amuser à arroser des cibles (ou les autres…) dans un parcours scénique extérieur emmenés par des bateaux munis de pistolets à eau. C’est marrant, le parcours est plutôt joli, un bon plan B qui vaut un 14/20.

Photo issue du site europapark.com

Atlantica Supersplash- PortugalAutre attraction de cette zone très « coaster » mais qui m’est accessible. Il s’agit du second watercoaster du parc. Après un début de fil d’attente un peu dans l’esprit de Pirates des Caraïbes, le bâtiment d’embarquement de l’attraction ressemble un peu à celui de Poseidon (le premier watercoaster d’EuropaPark) les bateaux également sont semblables. Après un lift très élevé le bateau tourne d’un quart de tour sur la gauche avant de partir en arrière. Cela donne un peu les sensations d’un bateau pirate mais une seule fois… Le bateau se positionne pour un nouveau quart de tour avant de plonger vers le bassin. Un splash qui ne mouille pas trop, juste ce qu’il faut et qui mérite également (selon moi) un 14/20.Nous récupérons à la sortie nos amis visiblement ravi de leur ride sur Wodan. Eloges de la thématisation de l’attraction dans la file d’attente. Bref, il me font presque regretter de ne pas les avoir accompagné. Direction pour certains le Blue Fire, moins de téméraires cependant ! L’occasion pour nous de nous mouiller une fois de plus !

Image issu du site europapark.com

Fjord Raftings – Scandinavie

Cette attraction était, comme la précédente, l’une d’entre celles que nous avions déjà faite auparavant ! Un rapid river où nous embarquons à plein puisque nous étions 6 à ce moment là. De vagues souvenir d’être mouillé précédemment je reste prudent mais l’aventure me laissera une bonne impression. De jolis décors, des remous peut-être un peu trop brusques parfois (un ami s’est fait un peu mal à la côte) mais juste ce qu’il faut d’eau. (Il faut dire que je gardais en souvenir une douche de 10 sec sous une cascade d’eau froide à Walibi Belgium). Je lui donne 16/20.  On retrouve le reste de la troupe et nous dirigeons vers le (petit) monorail. Ce dernier nous conduira directement vers notre lieu de restauration : Food Loop.A suivre… 

A l’heure de l’Europe après la présidentielle (Partie 1)

Quoi de mieux que de profiter des joies de l’Europe, sa liberté des frontières, au lendemain des élections présidentielles…  Après une petite après-midi sur Strasbourg en attendant les résultats du scrutin, nous avons profité de ce pont du 8 mai (qu’Alex a pu obtenir dans sa boite) pour passer deux jours au pays de Mack Rides, Europa Park.

Arrivée précoce puisque nous avions des invitations à récupérer à l’entrée du parc avant d’aller faire notre check-in à l’Hotel El Castillo Alcazar. Nous n’aurons les clefs qu’à partir de 15h, donc à la fermeture du parc pour nous. Direction donc l’intérieur du parc, via l’entrée Hotel, puis nous prenons le train pour rejoindre la première attraction : UN PETIT DEJEUNER EXPRESS !

L’avantage en Allemagne c’est que l’on peut manger pour pas trop cher dans les parcs d’attractions. En moyenne pour une petite dizaine d’euro vous aurez un repas complet (Entrée, Plat, Dessert), petit passage par la boulangerie du quartier Français pour une petite viennoiserie, un petit café…

« Picolo Mondo » – Quartier Italien

C’est ici que notre aventure commence avec trois attractions légères pour ne pas perturber notre digestion matinale. Et notamment ce petit dark-ride plutôt sympathique que beaucoup associe au « It’s a small world » de Disney. L’univers reste ici seulement en Italie en multipliant les références – voire les clichés – sur la culture italienne. Pizza, Pavarotti, De Vinci, Venise ou encore les célèbre glaces italiennes y sont bien représentés. On notera là aussi le petit côté interactif de la file d’attente grâce à un « miroir » nous couvrant de divers chapeaux et autres coiffes en réalité augmentée. Une attraction assez immersive qui mérite un 14/20.

 « Volo Da Vinci » – Quartier Italien 

Nouveauté 2011 du parc thématisée sur les inventions de Léonard de Vinci. Elle propose un parcours dans un wagon guidé  par un rail au-dessus de notre tête (dans le style des inverted-coasters). Une attraction où l’on ne reste pas passif puisque nous devons pédaler pour faire avance plus vite notre nacelle. Les pédales sont réglables pour s’adapter à petits et grand. Une attraction originale même si le parcours manque d’intérêt et que la position est peu confortable pour l’exercice cyclique proposé. Une belle thématisation et une file d’attente interactive remontent le niveau pour atteindre une note de 13/20 pour moi.

 « Geisterschloss » – Quartier Italien

Localisation plutôt originale pour la maison hanté Made In Mack. Sa présence sur la place italienne qui paraît si calme et paisible peut surprendre. Mais en même temps je ne vois pas trop dans quel autre pays elle aurait pu être mise en place. Le château des esprits rappellera certainement à beaucoup un certain « Phantom Manor » ne serait-ce que par son pré-show et ses buggys. Le ride en lui-même reste plutôt différent ce qui permet d’éviter de parler de plagiat. Un parcours plutôt atypique dans cette sombre maison sordide mais efficace. La note de 666/1000 convient très bien ce qui fait un petit 13.5/20

Une nouvelle aventure qui est loin d'être Nil – Parc Asterix (4/4/12)

Apres une absence de pres de 30 mois, me voici de retour en Gaule à l’occasion de journée de pré-ouverture gratuite du parc aux « fans » facebook ainsi qu’a la presse. Nous en avons profité pour tester la nouvelle aventure : Oziris

20120407-000608.jpg

Il va y avoir du tres bon mais aussi du moins agreable dans ce que je vais ecrire ici…

20120407-000855.jpg

Commencons par la bonne nouvelle : ce nouveau coaster signé B&M est pour le moins tres agreable. Le tracé, bien qu’assez effrayant sur le papier est particulierement agréable en ride. On notera aussi le très gros effort réalisé sur la thématisation de l’attraction. Un décor de palais egyptien pour le moins réussi avec de nombreux éléments et fresques pour occuper le visiteur pendant son attente.

20120407-001017.jpg

Je regrete en revanche un élément juste avant le load. Un vulgaire ecran dont on n’a meme pas pris la peine de dissimuler sa « samsung » de marque… Quel anacronisme pour simplement diffuser une image de synthèse mal réalisée du personnage d’Iris ayant son pouvoir magique lui sortant des yeux pour nous l’appliquer. Il est censé nous donner le pouvoir de voler… L’effet me semble raté… Une tête (dans l’esprit de celle présente dans la file d’attente) avec un projecteur à la place des yeux aurait, me semble t’il eu un bien meilleur effet. Point négatif egalement pour le lift donnant sur la sortie d’autoroute du parc : dommage !

20120407-001228.jpg

On notera tout de meme un bon point pour la securité. Les 3 trains disposent chacun de 2 sièges équipés d’une double ceinture de sécurité qui permet au personnes à plus forte carrure de pouvoir faire l’attraction.

20120407-001600.jpg

Pour résumer, un magnifique ride particulierement agreable, précédé d’une file d’attente à la théma plus bien réalisée. Petite deception tout de même pour la zone « egypte » où celle ci se trouve. La théma de la zone reste trop peu immersive a mon goût. Peut-on d’ailleurs parler de « zone » pour un si petit espace regoupant 2 attractions. La seconde étant l’ancien « periferix » renommé pour l’occasion en « SOS Numérobis » ayant juste vu son rail repeint en jaune et son train resté des tonneaux… Hors sujet !

20120407-001341.jpg

Note : 15/20 pour Oziris, seulement 11/20 pour la nouvelle zone Egypte.