Tous les articles par Alex

Les Studios, sans Disney et en Allemagne (Movie Park Germany – 11 mai 2013)

4ème et avant dernière étape de notre nouveau périple. Cap un peu plus à l’est que la dernière fois direction l’Allemagne… Notre « détour » par Movie Park a été motivé par une entrée gratuite obtenu grâce au pass de Bobbejaanland.

La journée commenca par une belle (et étonnante) surprise… Ayant connaissance de la possibilité de rentrer gratuitement avec le pass de notre premier parc de la semaine nous nous dirigeons vers les caisses pour nous renseigner. La caissière nous informe que nous pouvons passer directement au tourniquet ou nous attend une « ligne spéciale ». Je présente mon pass à une employée qui nous dit de passer sans aucun autre controle. Mon pass ayant été présenté sans même montrer ma photo… Certainement la conséquence de l’affluence de l’ouverture, mais visiblement il semble très facile de rentrer dans ce parc.

Alien Encounter

Movie Park 2013 041

Erreur de débutant pour notre première attraction dans le parc. Nous rentrons dans la file d’attente de ce parcours scénique « pouvant mouiller » se trouvant à l’entrée du parc. Nous avons donc attendu une vingtaine de minutes pour rentrer dans cette grotte qui nous a plongé dans un monde envahi par les extraterrestres. Dark ride en barque plutôt immersif sans être transcendant ! Pas mal !

Movie Park 2013 003Ice Age Adventure

Autre parcours scénique dont le titre est tout de même plus parlant que le précédent… De jolis animatronics, une histoire qui tient debout aux côtés de Many et tous ces accolytes facilement compréhensible pour peu que vous connaissiez un peu la trame de l’histoire de l’age de glace.

Movie Park 2013 005Ghost Chaser 

Grand classique… ni plus ni moins que ces wild-mouse Mack Rides. Très de peu de théma si ce n’est un mur bleu avec des formes de bulles représentant un fond sous marin.

Movie Park 2013 009Stunt Show

Après quelques sensations. Direction un spectacle de stunt show. Estrade face à un décor de rue. Nous y découvrerons les (més)aventures de policiers face à une bande de cambrioleurs. Cascades, effets spéciaux. Spectacle plutôt drôle, surtout le préshow où un policier va mettre l’ambiance dans le public grâce à un simple sifflet ! Spectacle à voir !

Après une pause déjeuner. Nous voilà partis pour une grosse demie heure d’attente pour le dark-coaster du parc thématisé sur le film Van Helsing.

Van Helsing factory

C’est clairement le coup coeur de notre journée. Un superbe indoor coaster super immersif, la file d’attente, bien qu’un peu longue est extrèmement bien thématisée. On découvre dans l’une d’entre elle un bureau de l’usine ou dans des téléviseurs on peut découvrir la trame de l’histoire de l’attraction. Seconde pièce, nous passons devant le garage de cet entrepot de constructions de voiture. Le mécano (Van Helsing) nous annonce qu’une femme a disparu et nous dit de nous méfier de l’usine. Avant d’arriver en gare, nous passons dans un couloir où sont accrochés au dessus de nous pièces mécaniques et membre de corps humains. Par moment la pièce est éclairée à la lumière noir révélant un message nous incitant à faire demi tour comme s’il était écrit avec du sang. Mais la tentation est très forte… Nous voilà à bord de voiture fusant à toute vitesse évitant monstres et vampires représentés dans des écrans. Vitesse et virages brusques font de cette attraction un must ! Pour vous dire nous avons accepté d’attendre plus d’une heure dans l’après-midi pour la refaire ! Mega coup de coeur.

Time Riders

Comme son nom l’indique cette attraction va nous faire explorer le temps au travers d’un machine créée par un professeur pas totalement net dans sa tête. Deux préshows avant d’accéder au simulateurs. Le premier dans une bibliothèque ou un assistant du professeur nous explique ce que fait le professeur et nous permet de rentrer en contact avec lui… la seconde dans le laboratoire qu’il va falloir rapidement évacuer. Les simulateurs, eux, sont tout petits, nous sommes 8 par simulateurs, plusieurs tournent en même temps. Mais il n’y a nulle par où s’accrocher (pas de siège devant nous) et les verrins sont extrêmement violents, le tout pour accompagner un film qui n’est pas extraordinaire. Pas mal pour passer le temps en cas de pluie comme ce fut le cas pour nous !

Nous sommes allés faire un tour plus loin dans le parc où l’on retrouve une montagne russe en bois, un invert-coaster une tour de chute libre et divers autres petits manèges.

Retour dans la zone Nickelodeon de ce matin (vers la wild-mouse). Celle ci comporte pas mal d’attractions que nous n’auront pas faites comme un splash battle thématisé Bob l’éponge, un flume décoré Dora l’Exploratrice. Deux autres manèges auront retenu notre attention avant de partir !

Avatar Air Glider

Pour le coup j’avoue, c’était la première fois que je voyais une attraction de ce type… Nous sommes allongés sur le ventre avec un harnais nous bloquant par l’arrière. Le manège fait une simple rotation montante et descente. C’était particulier comme sensations. Pas forcément désagréable mais en tout cas la position est loin d’être ce qu’il y avait de plus confortable.

Splat-O-Sphere

Manège circulaire aussi dans lequel nous sommes assis dans des nacelles, les pieds dans le vide, avec la possibilité d’incliner nos sièges.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est fou ce que la « magie » peut accomplir en si peu de temps (Toverland – 10 mai 2013)

En juillet dernier nous avons découvert un « petit » parc qui prenait de l’ampleur. Mais nous étions loin d’imaginer la masse de travail qui allait être accompli en seulement 9 mois. Là où une montagne russe commençait tout juste à sortir de terre, c’est tout un land qui est apparu !

Toverland 2013 035Nous voilà donc à la découverte de la « Magische Vallei », nom de cette nouvelle zone qui a ouvert complètement ses portes le 28 avril soit quelques jours avant notre visite. Celle-ci est situé au delà du deuxième bâtiment couvert de l’attraction Booster Bike.

Première nouveauté (ouvert en octobre dernier) De Wervelwind

Toverland 2013 025Ce spinning-coaster Mack Ride seul Alex a pu le faire pour des raisons d’embonpoint. Vu son « amour » pour les spinning-coaster, il était ravi. Je peux toutefois vous parler de cette attraction pour avoir déjà chevauché sa sœur jumelle au Pal dans l’Allier. Un joli parcours avec une montée frôlant l’inversion. On peut regretter sur ce modèle l’absence de « repères » pour les rotations, le wagon tournant un peu comme bon lui semble tout au long du parcours. Seule différence : la présence d’enceintes dans les trains pour accompagner le voyage d’une musique féerique.

Toverland 2013 045Dans le reste de cette nouvelle zone on retrouve tout de même pas mal de jeux pour les enfants dont une mini tour de chute libre un trampoline, un château d’échelles et de toboggans ainsi qu’un petit carrousel d’eau. L’autre attraction majeure étant un parcours de bouées du constructeur HAFEMA bien connu pour ses « tourbillons » mais absent de ce Djengu River. On y retrouve un passage dans un tunnel, à travers un « mur d’eau » une cascade et de nombreux animatronics représentants de petits personnages le long du parcours.

Toverland 2013 021Le dernier spot marquant de cette vallée magique est Katara, la fontaine de la magie qui propose trois fois dans la journée un petit spectacle son et lumière. Un pont permet également aux enfants de traverser l’espace en tentant de ne pas se faire mouiller… Dommage que l’accès ne soit pas limité pendant le spectacle souvent gâché par des gamins qui ne pensent qu’à se faire mouiller.

Eau, roche verdure et pont en bois forment cette jolie vallée. Attention tout de même soyez prudent ! N’ayant pas pour habitude d’être maladroit j’ai trébuché deux fois sur les escaliers des ponts en bois et une fois sur le chemin proche de la gare du Wervelwind.

L’avancement des travaux dans ce parcs et les investissements très réguliers laissent en tout cas présager un bel avenir à Toverland.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Signes convaincants d’une allergie à la foule (Efteling – Jeudi 9 mai 2013)

Alex m’en aura régulièrement fait écho de son côté mais personnellement je pouvais en faire abstraction. Cette nouvelle journée en Pays-Bas fût tout de même l’exemple flagrant de notre méprise envers les journées de Black-out. Ce jeudi avait beau être férié également en Hollande (ascension) notre expérience de ce 3ème parc le plus fréquenté d’Europe (derrière Disneyland Paris et Europa Park).

Efteling 2013 006Il faut dire que cette fois-ci, nous sommes arrivés avant l’ouverture afin d’en profiter un maximum. L’été dernier, certes le parc ne fermait pas à 18h comme cette fois, mais notre arrivée à 13h nous a fait découvrir un univers déjà bien bondé ! J’ai sans doute fait une erreur stratégique pour utiliser notre billet donnant accès au parc 30 minutes avant l’ouverture public puisque nous nous sommes retrouvés (comme beaucoup de monde) derrière des grilles fermées donnant accès aux 5 land de ce monde féerique.

Efteling 2013 014Ayant déjà eu une petite expérience du parc nous prenons les devant pour commencer par ce qui risquait d’être le plus prisé dans la journée en cas d’arrivée massive de visiteurs… Direction Ruigrijk, le royaume déchainé au fond du parc.

 

Le Python

Efteling 2013 021Alex se mordait les doigts depuis notre retour de ne pas avoir « chevauché » le petit frère du Miralooping (le doubleloop corkscrew d’un parc francillien qui a fermé en 91) nous voici donc partis en moins de 5 minutes d’attente pour rider ce coaster Vekoma. Il faut dire que je suis assez méfiant avec les vieilles machine de ce constructeur hollandais en raison d’un suivi récurrent de Space Mountain qui vieillit de moins en moins bien (pour ne pas dire de pire en pire). Bonne surprise au final pour ce coaster de 1981 qui a tout de même changé plusieurs fois de train (contrairement au manège parisien) et même si le parcours (du fait de son age) secoue un peu dans tout les sens, les nouveaux harnais Vekoma empêchent grandement l’effet machine à baffe. Le parcours, lui, commence à devenir un peu trop commun pour moi.

Joris en de draak

Efteling 2013 112Deuxième expérience pour ma part dans une course de montagne russe en bois. Après Stampida, il y a 3 ans à Port Aventura, je découvre un nouveau tracé plutôt agréable même si au bout de 3 ans la structure commence a pas mal vibrer (ce qui n’est pas pour plaire à Alex, il déteste les woodens pour ca d’ailleurs). Toutefois les sensations fûrent bonne (à mon sens) et les animatronics présents en gare félicitant le train s’il arrive premier ou le huant s’il perd la course donne un petit plus à l’expérience. J’ai aussi apprécié le fait qu’il n’y ait pas 2 files d’attentes différentes pour chaque gare. En Espagne impossible de savoir si une file est plus longue que l’autre et donc de savoir si l’on va perdre ou gagner beaucoup de temps en choisissant l’un des deux trains.

De Vliegende hollander

Efteling 2013 025Malgré avoir fait avant seulement deux attractions où nous sommes passés directement, il nous aura tout de même fallu attendre 30 minutes pour aller à la rencontre du hollandais volant. Mythe néerlandais d’un bateau fantôme causant la perte de tout marin croisant son chemin. Ce watercoaster nous avait beaucoup plu l’été dernier. Après un parcours scénique dans une forte pénombre et la brume nous sommes propulsés dans un lift pour finir notre course sur une partie coaster extérieur, lui même terminant dans l’eau du lac à proximité comme un splash. La file d’attente et sa musique sont toujours aussi immersives. L’attraction est toujours aussi magique et reste un gros coup de coeur pour nous.

Efteling 2013 031El rio

Un été, une foule, la chaleur et une attraction aquatique… Bien évidement ce parcours de bouées a été pris d’assaut lors de notre dernière venue. Nous n’avions donc pas pu l’essayer… et finalement ce n’était pas une si grosse perte ! Certes, l’attraction mouille bien, c’est l’un des attributs que l’on cherche dans ce genre d’expériences. Mais le tracé était vraiment quelconque et la théma mexicaine tout sauf immersive ! Déception donc pour un parc de l’ampleur d’Efteling et à ne refaire qu’en cas de forte chaleur et de file d’attente raisonnable.

Fata Morgana

Efteling 2013 032Etant donné la fréquentation tout à fait correcte. Nous ne pouvions pas cette fois ci passer à côté de l’un des plus beaux parcours scéniques d’Europe. Bienvenue dans le monde des 1001 nuits en entrant dans un palais oriental. Une fois embarqué dans un bateau, nous voilà parti pour une expédition à travers la jungle et de nombreux mondes du moyen orient. Un voyage dépaysant et laissant de côté ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent.

Panda Droom

Encore une « nouveauté » pour nous. Ce film d’animation en 4D était plutôt joli et bien réalisé. Les effets étaient plutôt réaliste. Même s’il n’y a rien d’exceptionnel pour une attraction de ce type on aura aimé le film complètement sans parole et donc compréhensible quelque soit notre langue !

Spookslot

Intitulé un peu mensonger sur le site du parc évoquant un château hanté. Effectivement le château est bien présent mais en arrière plan derrière une vitre. Cette attraction est en fait un petit spectacle musical un peu glauque où squelettes et autres esprits jouent un air de la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns. Rien d’extraordinaire en 2013 même si pour l’époque de l’ouverture il y a 35 ans, le show était novateur. A faire, une fois, si vous avez le temps.

Je vous épargne la Villa Volta et le Droomvlucht dont vous trouverez les critiques sur le post de notre précédente visite. Dans cette même zone, nous avons pu découvrir pour la première fois le spectacle Raveleijn.

Le vogel Rok et un autre tour du Python compléteront notre journée dans le parc qui a fermé ses portes à 18h.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 1 : Retour en contrée belge (Bobbejaanland – 8 mai)

Retour donc à Lichtaart au nord de la Belgique pour retrouver ce parc où la thématisation générale n’existe pas vraiment mais où les attractions sont vraiment sympa ! Pour notre deuxième visite, nous avons d’ores et déjà quelques notions du parc et pouvons donc nous y balader sans plan… Nous avions tout de même pris la précaution de récupéré celui de l’an dernier pour éviter, en cas de besoin, d’avoir à débourser la somme de 3€. Continuer la lecture de Jour 1 : Retour en contrée belge (Bobbejaanland – 8 mai)

Retour sur les traces d’un bel été… et même plus ! Etape 5 – Phantasialand

LogoPhantasialand_1290770253La raison nous aurait conduit à rentrer tranquillement un dimanche après tant d’aventures… Mais il aurait été dommage de pousser si loin sans passer par un autre parc dans cette zone nord-ouest de l’Allemagne. Cologne était donc un choix stratégique pour nous rapprocher de notre dernière destination : Phantasialand. Ce « dernier » est parc situé à Bruhl, un coin « chaud » de l’Ouest de l’Allemagne (non je déconne, d’ailleurs j’avoue il est pourri ce jeu de mot !) Autre découverte donc en cette dernière journée pour un parc créé il y a 45 ans et qui commence à trouver désormais les limites de son expansion géographique.

Sur place, il y a, paraît-il, un très bon spinning coaster… C’est Alex qui va être ravi. 4 montagnes russes, 5 parcours scéniques et 2 attractions aquatiques parmi d’autre manèges à sensation… et pas que d’ailleurs. Voilà qui devrait correctement occuper notre dimanche avant un « long » retour de 4 heures via la Belgique… Pas plus long qu’un retour d’Europa Park en définitive, et sans les péages en plus !

Cette dernière étape sera également (et surtout !) l’occasion de refaire une attraction que je n’ai plus ridé depuis près de 5 ans ! Le défi d’Atlantis, un simulateur 3D dynamique anciennement proposé au Futuroscope de Poitiers avant l’arrivée d’Arthur et les Minimoys.

C’est ainsi que s’achèvera notre périple belgolandeutsch… C’est moche à dire et à écrire, mais tout me dit que ce sera un beau séjour.

Retour sur les traces d’un bel été… et même plus ! Etape 4 – MoviePark Germany

200px-Logo_MoviePark_Germany

Une journée quasiment à l’œil nous attend en ce samedi. Aujourd’hui on ne paye que le parking l’essence et les repas : ce qui est déjà pas mal ! Après une petite demie heure de route, il faudra compter 5 euros de parking (ce qui est le moins cher de voyage pour le moment) nous ne paierons pas l’entrée (encore offerte grâce au pass Bobbejaanland) et la nuit d’hotel sera sponsorisée par les « Welcome Reward » du site Hotels.com

Peu importe. Il s’agit donc là en tout cas de la découverte d’un nouveau parc pour nous deux. Quelques coasters ont l’air plutôt intéressant dans ce parc dont le nom ne laisse aucun doute sur la thématique abordée : le cinéma. Les noms d’attractions sont tout aussi évocateurs : Alien, Avatar, l’Age de Glace ou encore Van Helsing… Un parc aussi divers que varié à en voir le site internet… Un voyage à l’aventure nous attend donc dans les 6 zones de ce parc allemand ouvert en 1996 et désormais membre du groupe Parque Reunidos après avoir été dans l’escarcelle du groupe Warner (ce qui explique l’attrait pour le cinéma).

Le soir après la fermeture à 18h nous prendrons la direction de Cologne situé à un peu plus d’une heure de route… Promis ce soir là on ne boira pas d’eau… de Cologne… Nous résiderons en tout cas dans un Ibis Budget. Nous reprendrons pour le diner une dernière recharge du roi du hamburger et de son célèbre Whopper avant son arrivée tant attendu à 25 km de chez nous !

Retour sur les traces d’un bel été – Etape 3 : Toverland

logo_toverlandUne journée MAGIQUE l’an dernier (logique pour un parc d’attraction basé sur le thème de la magie) nous voici de retour pour Redécouvrir le parc qui (en moins d’un an) a connu de nombreux aménagements.  Départ de Tillburg aux alentours de 9h. Une heure de route plus tard, nous arriverons dans ce lieu merveilleux… Coup de cœur de notre précédent séjour dans la région.

La magie à un coût… moindre désormais puisqu’en possession du pass Bobbejaanland nous devons (normalement) bénéficier de 50% de réduction sur le prix d’entrée… déjà modique : 22 euro / personne. A cela vient s’ajouter le prix de 6 euros pour la journée de parking.

mv toverlandAu programme donc, découverte des nouvelles attractions proposées par le parc hollandais depuis quelques jours et mois : le D’wervelwind (petit frère MACK du Twist, le spinning-coaster au PAL) qui a ouvert en octobre dernier mais aussi la nouvelle zone construite tout autour avec de nombreux jeu pour les enfants, un spectacle « aquatique » intitulé Katara, la fontaine magique (pas encore sur de l’ouverture) et surtout le nouveau water coaster intitulé Djengu River.

Autant de nouveautés en si peu de temps (notre dernier voyage remonte à fin juillet 2012) certains parcs français devraient en prendre de la graine !

Après une journée bien remplie direction l’Allemagne pour une nouvelle nuit d’Hotel… D’ici là, il faudra composer avec de la route « Deutsch Qualität », pendant près d’une heure. Nous résiderons à l’Ibis Budget Essen Nord (Am Lichtbogen 1 – Essen).

Und vielleicht ein IKEA für das Abendbrot.  Ich weiß, daß das nicht zu deutsch ist. Aber haben wir nicht viel Geld für unsere Reise!

Ok test réussi, j’arrête l’allemand jusqu’à ce qu’on arrive là-bas. Ou pas… car on risque de ne pas pouvoir se faire comprendre.

Retour sur les traces d’un bel été – Etape 2 : Efteling

Deuxième étape de notre séjour. Retour donc en ce jeudi de l’ascension sur les traces de pas de bottes de 7 lieux qui nous ont un peu déçues l’an passé en raison de la fréquentation hallucinante du parc fin juillet.

efteling logoDépart de l’hôtel à vers 9h pour arriver assez tôt sur le parc… Nous avons raté beaucoup de choses l’été dernier qu’il va falloir rattraper ce printemps… Ouverture du parc à 10h. Compter 10€ pour le parking. Entrée à 32 euros en prévente sur le site. J’attend de connaitre le tarif sur place (sur lequel nous pouvons bénéficier de 4 euros de réduction grâce à notre pass Bobbejaanland) et hésitons également avec une entrée à 10 euros de plus vendue en ligne avec accès au Parc 30 minutes plus tôt, Café ou thé avec un muffin ainsi qu’une Frite avec snack offert et 20% de réduction sur un souvenir.

efteling a faireA faire absolument : le python pour narguer tous les Mirafans, le circuit Bobbaan, Joris en de Draak, Fata Morgana, le cinéma 3D PandaDroom, le Pirana, la maison hanté Spookslot (complètement passé à côté en 2012) et surtout le spectacle Raveleijn mis en scène cette année par le Puy du Fou ! A cela s’ajoute bien sur les attractions que nous connaissons et apprécions déjà comme le Vogel Rok, le Rêve dans les Airs et le Hollandais Volant entre autres !

Planning chargé donc ! Et quelques aménagements sont encore en cours de mise en place. J’ai envoyé un mail au bureau info du parc mais je n’ai pas encore obtenu de réponse. Pourquoi pas avant de rentrer à notre hôtel le soir aller faire un tour à l’hôtel du parc pour le découvrir et peut-être même y dîner !

La journée se terminera dans un  hôtel déjà expérimenté l’été dernier : l’hôtel IBIS de Tillburg (Doctor Hub. van Doorneweg 105), situé à un gros quart d’heure de route du parc.

Retour sur les traces d’un bel été – Etape 1 : Bobbejaanland (8/5/13)

Dans une semaine ce sera donc le grand départ de Reims. Voici en cette fin de semaine, le Roadbook « une semaine avant » de nos « aventures » en Belgique, Pays-Bas et Allemagne ! En espérant que cela attisera votre curiosité.

Le départ se fera aux alentours de 6h. Nous avons 3 heures 30 de route (sans compter les pauses) jusqu’à notre premier parc Bobbejaanland situé Olensteenweg 45 à Lichtaart en Belgique. Nous passerons par l’autoroute E25 et passer près de Sedan, Bastogne et Liège. Le parc ouvre ses portes de 10h à 17h et le parking nous coûtera 7 euros. Pas besoin d’acheter des entrées puisque nous avons déjà pris en prévente un pass annuel à 55€. Vous comprendrez très vite pourquoi d’ici la fin de la semaine.

Nous connaissons déjà pas mal les attractions de ce parc belge… Entre le (R)évolution dark-coaster au train le plus long au monde, le petit junior coaster Oki Doki ou le Dreamcatcher (montagnes russes suspendues). L’eau n’est pas en reste avec le Flume Indoor Indiana River ou les buches MACK associées à leur E-powered ! Une belle première journée en perspective. pendant laquelle il faudra récupérer les pass originaux au bureau information (à l’entrée du parc) entre 14h et 16h.

Déjeuner sur place. 17 points de restauration : a voir pour le resto dans le bâtiment du ciné 3D à l’entrée où l’on peut s’installer dans un ancien train. Original ! Ou alors si le soleil est de la partie pourquoi pas une petite saucisse grillée vers le Speedy Bob (Wild Mouse Mack située dans le fond du parc).

Après la journée sur le parc, direction l’hôtel Première Classe (Minervum 7092 à Breda) situé à 1 heure de route du parc. Nous pourrons dîner au Burger King situé sur la place de la gare (Stations plein) et situé à 5 km de notre hôtel du jour.

Dans une semaine… cap sur le nord !

Nous voici a quasiment une semaine de notre départ pour 5 jours de parcs d’attraction. Nous profitons d’un pont plus que favorable en France pour jouer le Replay et les prolongations de notre séjour de l’été dernier.

roadtripCet après-midi, j’ai passé quelques heures a préparer notre futur voyage. Un roadbook qui fait près de 8 pages pour un séjour de 5 jours… Puis je me suis dit, autant vous en faire profiter! Dès demain vous découvrirez donc, une semaine à l’avance notre programme. Les Trip Report arriveront plus tard dans le mois… Un mini article arrivera donc chaque jour jusqu’à dimanche.

D’ici a notre départ, je vous rendrais compte de notre journée entre DCPistes à Nigloland ce dimanche 5 mai.

Bonne lecture et a très vite !