Archives par mot-clé : darkride

Osaka nous propose un bel Univers(al) Studios Japan

C’était un moment que j’attendais avec impatience, peut-être un peu trop. Mon retour chez les Studios Universal, fort des souvenirs accumulés lors de mon voyage à Orlando en 2015, restera finalement plus mitigé ! Un bon parc mais qui ne me laissera pas de souvenir aussi marquant que son grand frère de Floride…

Il faut dire en plus que la journée n’a pas très bien commencé… Nous avions pris des Royal Pass qui nous permettait d’accéder en accès rapide à de nombreuses attractions, et heureusement, car sinon nous n’aurions à peine pu faire plus de la moitié du resort tellement les files d’attentes étaient remplies (nous étions pourtant en semaine). Ce Royal Pass nous donnait accès en début de journée à la zone Harry Potter, et nous étions lancés pour faire à l’ouverture un Tour de Forbidden Journey avant notre passage rapide. Malheureusement nous avons été mal guidés, envoyé sur le parcours de visite de la file intérieure du château, sans pouvoir rider au final. Une petite demie heure de perdue dans un planning très serré.

smartcapture

Avant de rejoindre Harry dans ses aventures nous sommes allés à la rencontre d’Hagrid dans sa cabane pour un tour du kiddie Flight of the Hyppogriff. Belle intégration dans une zone forestière qui rappelle la vraie habitation du prof de Poudlard. Un coaster accessible à toute la famille ou presque.

 

Nous sommes repartis une nouvelle fois du côté du château pour cette fois ci rider l’attraction. Après être passé par la salle des casiers pour poser tout sacs ou autres objets interdits dans l’attractions, nous voilà parti à l’aventure sur ce robot-coaster.

rpt

L’expérience est vraiment sympa avec ses mouvements dans tous les sens et son mélange de décors, d’animatronics et d’écrans. Seule ombre au tableau, on nous a vendu sur les plans une attraction en 4K alors qu’elle était en définition normale, ce qui commence à piquer un peu à nos yeux habitués à la HD. L’expérience reste tout de même vraiment magique… Harry Potter, magie ? Vous l’aviez ?

Un trop beau souvenir de firstimer américain ?

L’autre attraction présente ici à Osaka et qui m’avait fait forte impression à Orlando c’est The Amazing Adventures of Spider-Man ! Le darkride reste vraiment une des plus belles attractions que j’ai faites… Même si être passé par le nouveau pirates des Caraïbes 48h plus tôt avait un peu revu mon jugement à la baisse… Un beau parcours, qui, une fois encore allie décors réels et de nombreux écrans 3D avec un véhicule suffisamment haut pour focaliser le regard là où il faut et non sur un sol empreint de marque de roues (n’est-ce pas petite souris franco-américaine). Une simulation du véhicule dynamique et des effets physiques toujours aussi bien synchronisés avec la storyline. Spiderman reste un must-do pour les fans de parcs.

Parmi les autres licences emblématiques des parcs Universal on retrouve Jaws, la croisière scénique a maintenant un petit côté kitch mais qui colle bien à l’univers du film et de l’attraction. On a même eu le droit à un tour sans effet à cause d’une panne.

smartcapture

Les Minions ont aussi leur parc ou plutôt leur land dédié où l’on retrouve un simulateur bien meilleur que le film 3D ou le ride Simpson équivalent en Floride. On retrouve aussi dans la zone des flatrides pour les plus petits et régulièrement des personnages pour pouvoir faire des photos.

Les spectacles d’Universal toujours au top !

Dans la catégorie, on a déjà vu mais on prend toujours autant de plaisir à revoir les shows de Waterworld, où comment faire d’un film qui n’a pas fonctionné au ciné un très bon stunt aquatique. Cascade, action et humour au menu d’un show où l’on n’a pas hésité à se mettre sur les premiers rangs quitte à être mouillé.Universal Studios Japan (22)

Autre « attraction spectacle » c’est Terminator 2 – 3D : Battle Across Time. Le show mêle les interactions entre des décors, des acteurs et des écrans. Lors de notre visite en pleine période d’Halloween, le mainshow était remplacé en soirée par une expérience d’horreur.

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures zones de parcs…

Et pour aller dans le vieux, autant remonter à l’ère des dinosaures… Universal Studios Japan propose ici une superbe zone dédiée à l’Univers de Jurassic Park. On y retrouve bien sûr la célèbre barque scénique associée à un Shoot the Chute qui est encore l’une des attractions emblématiques des parcs Universal. Un parcours à travers la zone où se retrouvent les dinosaures et où devrez échapper à certains par le biais d’une chute de 26m de haut.

rhdr

Mais la spécificité de ce land japonais est le flying coaster The Flying Dinosaure. B&M a fait éclore ici une bête surpuissante, certainement le plus intense des flying que j’y ridé jusqu’à présent. Le parcours est vraiment top même si au final avec la vitesse et l’intensité on n’a pas trop le temps de profiter du superbe décor du land. En revanche la file d’attente a vraiment l’apparence d’un troupeau à bétail. Dommage pour une attraction où les files d’attentes sont toujours monumentales.

L’autre gros coaster du parc, c’est Hollywood Dream ! C’est l’un de ceux que l’on voit en arrivant par Universal City. Un hypercoaster également de chez Bolliger & Mabillard… 44m de haut pour un parcours de 1km200 de long. De superbes airtimes et pas mal de puissance. Et pour les plus téméraire vous pouvez choisir de le rider à bord d’un train monté à l’envers. Les sensations en seront d’autant plus décuplées, surtout si vous faites ce choix pour votre premier tour.

dav

Au rayon des coasters on en retrouve aussi un dans la zone pour enfants dédiée à Snoopy. Un kiddie qui nous emmène sur un plateau de tournage du célèbre chien américain. Non loin de cette zone on retrouve un espace dédié à un autre personnage animal célèbre, mais plutôt un chat : celui d’Hello Kitty. Ainsi que ceux de la non moins célèbre Rue Sésame.

Mais ma petite déception à été sur 1 crédit que j’attendais particulièrement. En ce deuxième semestre de l’année 2018, Universal a proposé une expérience inédite sur son spinning coaster. Le ride était imposé en réalité virtuel proposant un voyage dans l’univers d’Evangélion. Personnellement je ne connaissais pas le manga mais visiblement il est très apprécié au Japon.

L’image du film VR était certes de plutôt bonne qualité mais j’ai trouvé que l’intrigue n’avais pas beaucoup d’intérêt. Le parc ayant un spinning coaster à rotation modulable, nous nous sommes retrouvés avec un parcours où nous n’avons pas beaucoup tourné rendant l’expérience vraiment en dessous de mes attentes… Il faut dire que j’avais regardé des vidéos de Space Fantasy qui semble magnifique et me faisait extrêmement envie… Il faudra donc y retourner pour voir cela en vrai !

De toute façon une nouvelle visite est à prévoir dans les années à venir pour ce parc japonais. Mon autre passion pour la marque Nintendo me donne déjà une bonne raison de préparer un trip dans les années à venir pour cette future zone dont nous n’avons pour le moment aperçu que quelques lointaines grues de chantier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Efteling arbore fièrement son nouveau symbole – Symbolica

C’est au début de l’été que le plus grand parc hollandais a ouvert sa nouvelle attraction Symbolica. Un dark-ride de dernière technologie nous emportant dans l’univers des personnages du parc. Continuer la lecture de Efteling arbore fièrement son nouveau symbole – Symbolica

Le parc dont on « Garde » un bon souvenir – Gardaland

Dernière escale de mon trip estival en Italie. Géré par le groupe Merlin, Gardaland a été une très bonne expérience à deux/trois petits détails près. Retour sur cette visite sous un beau soleil. Continuer la lecture de Le parc dont on « Garde » un bon souvenir – Gardaland

Un rapprochement déjà vécu (Walibi Belgium, 27/07)

Nous voilà donc lancés pour notre trip au delà de la contrée ardennaise (je vais encore me faire taper sur les doigts) pour 4 jours. Notre séjour devait durer deux jours à Efteling et une journée à Bobbejaanland mais elle commença finalement vendredi pour nous mettre à mi-chemin avec les pays bas.

Une fois ma journée de travail terminée nous voilà partis pour Wavre (près de Bruxelles) pour passer une partie de l’après midi avec Walibi et ses amis. Il faut dire que notre Pass Paradiloisirs nous permet de rentrer à moitié prix (soit 32€ pour deux + 7 euros de parking)

Grande Roue

image Un classique des parcs d’attractions… Guère d’originalité si ce n’est que sa position quasi-centrale nous offre une plutôt belle vue sur l’ensemble du parc. On notera que cette roue devient vieillissante et a tendance par endroit à rouiller, ce qui n’est pas très rassurant.

À faire pour les photos aériennes

Le loup garou

image

S’il y a bien une montagne russe en bois sur laquelle j’arrive à faire monter Alex sans qu’il traîne des pieds, c’est bien celle la. Après un lift qui n’est pas très haut les montée et descentes s’enchaînent plutôt bien sans trop de brutalité ! Les virages sont rares et surtout très souples et la vitesse reste régulière.

À faire sauf si vous n’aimez pas du tout les attractions à sensations

Calamity Mine

Nous voilà ici plongés dans le Village de Lucky Luke (une des rares figures de BD à avoir encore sa place dans le parc) pour une aventure dans la mine de Calamity Jane. Un joli ride muni de deux lifts et parfois quelques gouttes d’eau en fonction du sens du vent.

Incontestablement un incontournable du parc… À ne pas manquer

Walibi Express

Cette année le parc à relooké ses trains et ses deux gares vous proposant une expérience différente en fonction de votre gare de départ. Nous avons pour notre part embarqué dans la gare des Skunks (groupe musical des méchants du parc) a bord du train du groupe. Il semblait être le plus « cool » des deux trains mais nous n’avons pas pris l’autre.

Pratique pour aller d’un bout à l’autre du parc mais pas forcement transcendant en lui même

Flash Back

Une attraction fermée lors de notre précedent passage. Sorte de rivière canadienne à la différence qu’une des deux chutes se fait à contresens ! Une surprise totale pour nous qui n’avions pas vu la subtilité. À noter aussi que le premier lift (avant le changement de sens) est indoor avec des jeux de lumières digne d’un coaster spatial !

Gros coup de cœur ! Dommage simplement que les surprises extérieure ne soient pas fonctionnelles certainement par manque d’entretien

Le palais du génie

L’attraction qui (j’ai l’impression) devient un must-have pour les parcs : une mad-house. De l’extérieur on semble rentrer dans un palais au pied d’un marché arabe. Dans une première salle on découvre les facéties d’un voleur avant de rentrer dans la machine en elle même…

Attraction sympatique avec un joli préshow même si une madhouse reste une madhouse…sans grande surprise donc

Le cobra

Attraction installée visiblement sous divers noms dans les parcs Walibi. Départ en arrière pour le premier lift avant d’être lâché en direction de la gare pour traverser un fer à cheval et un looping en direction d’un second lift… Ce dernier nous élève un peu avant de nous relâcher pour un retour en marche arrière par le même chemin.

De belles sensations pour les amateurs de coaster. Globalement souple, pas trop d’à coups surtout en marche avant.

Le challenge de Toutankamon

C’était un coup de cœur lors de notre précédent passage… Cette attractions est un darkride interactif dans lequel nous devons viser sur des momies et autres monstres de l’antiquité Égyptienne pour ne pas tomber sous le coup d’une malédiction ! Score de chacun des participants affichés en temps réel pour mettre un peu de compétition. De jolis animatronics et de bonnes animations.

Attraction familiale accessible à tous. Impossible de passer à côté

Globalement nous avons passé un bel après-midi dans le parc de Wavre. Ce fut surtout l’occasion de découvrir un service mis en place il y a quelques semaines, le Walibi Connect. Le test à lire (ou relire) ici.